Guide d'achat

Confirmation, à défaut de nouveautés

Par Jacques Sennéchael - 22/02/2017

Assistant d'achat


-

En me promenant dans les allées du salon Eurobike qui a lieu chaque année en Allemagne, je me disais que l’avenir allait être branché, tant les vélos à assistance électrique occupaient le plancher. Cette réalité européenne n’est peut-être pas tout à fait la nôtre, cependant je fais le pari que le tsunami n’est pas loin.

Entre-temps, en Amérique du Nord, on attend plutôt les confirmations des tendances des dernières années. Le vélo de gravelle est là pour de bon, comme si le vélo de route avait besoin de plus d’espace en empruntant les chemins caillouteux. Accompagnant cette envie de liberté, le désir de confort se fait sentir par une belle offre de vélos d’endurance ; le concept est certes d’être performant, mais surtout d’être assez confortable pour repousser les limites de durée de la sortie. Quant aux freins à disque, quelle que soit l’ultime décision de l’UCI côté compétition, ils resteront sur les vélos de route de monsieur et madame Tout-le -Monde.

Dans notre édition du Vélo Mag de mars actuellement en kiosque, vous trouverez les traditionnels portraits de cyclistes. Du débutant à l’amateur de confort en passant par celui qui veut tout faire en matière de vélo, sans oublier le cyclosportif et le cyclotouriste, nous vous proposons cinq points à considérer lors de l’achat de ces différentes familles de vélo (vous retrouverez ces recommandations plus bas), quatre suggestions de modèles qui nous semblent pertinents et quatre accessoires complémentaires de ces pratiques spécifiques. Il ne vous restera qu’à vous reconnaître dans un ces portraits, ou tout du moins à déterminer celui qui vous ressemble le plus. Cette année, nous avons rapatrié dans le guide de vélos de route les vélos hybrides performants tant ce sont les amateurs de bitume qui s’intéressent à ces modèles. Enfin, n’oubliez pas que l’édition de Vélo Mag de mars 2017 aborde les vélos de route, de cyclocross, de cyclotourisme, de gravelle et hybrides performants. Dans l’édition suivante sera inclus un guide d’achat des vélos de montagne et de ville.
 

L’assistant d’achat

L’un ne va pas sans l’autre. L’assistant d’achat que vous avez sous les yeux est tout à fait complémentaire du guide d’achat du magazine Vélo mag de mars actuellement en kiosque. Si vous parcourez l’assistant d’achat, non seulement vous aurez accès à l’inventaire de tous les vélos de route vendus au Québec (si les fabricants nous ont envoyé la liste de leurs produits !), mais vous bénéficierez d’un coup de pouce pour dénicher le vélo de vos rêves. Vous sélectionnerez tout d’abord le type de vélo (route, route femme, route jeune, cyclocross (avec les gravel bike dans la même catégorie), cyclotourisme, triathlon et hybride), la catégorie de prix, la marque, le matériau du cadre (carbone, aluminium, acier, titane) afin de voir s’afficher les vélos correspondants à vos critères. Un clic, et les composantes du vélo pour lequel vous avez opté se dévoileront. Si vous ne savez pas où acheter celui-ci, un clic supplémentaire sur « Trouver un détaillant » fait apparaître le répertoire des vendeurs du vélo en question. Un autre moteur de recherche permet de localiser sa boutique en déterminant région, marque, type de vélo et service. Avec aux alentours 2600 vélos, notre site est l’assistant d’achat le plus complet et efficace du pays du sirop d’érable. Qu’on se le dise !
 

 

5 points à considérer 

Voici en 5 points tout compris les éléments à considérer pour choisir le bon vélo suivant votre pratique

C’est mon premier vélo
1- Cadre d’aluminium ou de carbone ? Malgré la légèreté et la rigidité du carbone, l’aluminium demeure un matériau de choix qui résistera à l’épreuve du temps. Du point de vue du rapport qualité-prix, on ne s’y trompe pas.
2- Veillez à l’équilibre des pièces. Gare aux vélos tape-à-l’œil pourvus d’un dérailleur arrière haut de gamme mais équipés de roues et de pièces à la qualité nettement moindre.
3- L’acquisition d’un premier vélo sous-entend d’ordinaire un budget bien calculé. Prévoyez de quoi vous munir de pédales et chaussures de vélo, et aussi des outils indispensables.
4- Dans cette catégorie, l’investissement vaut généralement le coup. Lorsque vous gagnerez en puissance et en agilité, vous ne regretterez pas d’avoir initialement investi quelques dollars supplémentaires.
5- Afin que le courant passe bien entre votre nouvelle monture et vous, faites affaire avec une boutique qui offre un service de positionnement. Un positionnement de base est généralement inclus dans l’achat d’un vélo.

Ma priorité : le confort
1- Roulez large ! On parle ici de chausser des pneus d’un minimum de 25 mm, idéalement 28, voire 30 et même au-delà. Des pneus d’une bonne largeur amortissent mieux les chocs et les vibrations que les modèles plus étroits, et ils n’affectent pas de manière significative les performances (à moins d’être un compétiteur assidu…).
2- La selle qui équipe le vélo de vos rêves ne fera pas automatiquement rêver votre fessier. Il est possible sinon souhaitable que vous ayez à magasiner une selle appropriée indépendamment de votre vélo.
3- À moins d’être masochiste, vous voudrez être bien positionné sur votre vélo. Beaucoup de boutiques offrent des services professionnels en la matière.
4- Quand il est question de confort, un cuissard doté d’un bon chamois représente un excellent investissement.
5- Aussi orienté vers le confort que soit un vélo, on peut toujours optimiser cette qualité à l’aide d’une guidoline suffisamment rembourrée, et pourquoi pas ? en portant des gants avec gel.

Je suis un cyclosportif
1- Essayez-les ! Certains fabricants proposent des journées démo, des boutiques ont quelques vélos à prêter, vous avez de nombreux amis cyclistes : ne vous privez pas de tester l’objet de vos rêves sur un terrain connu.
2- Pensez équilibre. Certes, vous avez en tête la transmission la plus haut de gamme, mais si vous craquez, ce sera au détriment de votre porte-monnaie ou en sacrifiant une pièce qui sera beaucoup plus faible.
3- Offrez-vous un excellent positionnement qui sera valable sur tous vos vélos. N’oubliez pas que ce n’est pas la technique de positionnement qui compte, mais l’expertise du spécialiste.
4- Rien ne vous empêche d’avoir une paire de roues d’entraînement pour le quotidien et les routes laborieuses du Québec, et une autre plus légère et performante pour les grandes rencontres sportives.
5- Vous voulez une monture capable de vous suivre dans tous vos élans. Cela veut dire légèreté, rigidité aux bons endroits et confort là où vous en avez besoin. Cela implique aussi que vous avez une idée très précise et honnête de votre pratique cycliste ainsi que de vos critères de choix.

Je suis un voyageur
1- Pensez robustesse ! Votre vélo sera un excellent compagnon de voyage pourvu qu’il tienne le coup, au même titre que les accessoires qui le composent. À cet égard, prévoyez un poste budgétaire qui vous permettra de vous procurer un porte-bagages et des sacoches de première qualité, car vous ne voulez pas avoir à les réparer en cours de route.
2- Quand on voyage, un vélo confortable est le nerf de la guerre. N’oubliez pas que vous passerez sans doute de nombreuses heures en selle.
3- Pensez compatibilité et disponibilité. C’est bien beau d’avoir la dernière cassette 11 vitesses et un nouveau format de roue, mais il se peut que le remplacement soit difficile dans le trou perdu de rêve que vous visitez.
4- Le bon vélo vous choisirez, et ce ne sera pas nécessairement un vélo de cyclotourisme ! Hors des routes bitumées, un vélo de montagne à fourche rigide résistera à tout alors qu’un gravel bike ou cyclocross conviendra à un périple plus léger.
5- Maîtrisez la bête. En clair, vous devriez être capable, quoiqu’il arrive, de réparer vous-même votre vélo. Suivre un cours de mécanique avant de faire vos sacoches ne sera pas un luxe.

Je veux un hybride performant
1- Vous ne voulez pas entendre parler de guidons courbés, qui vous ont trop fait souffrir. Comme vous aimez travailler fort sur votre vélo, l’hybride performant a été conçu à votre intention.
2- La plupart de vos parcours sont urbains, d’où la nécessité d’avoir une bonne vision périphérique. Le guidon droit de l’hybride sera ici un atout.
3- Côté pratique, l’hybride est souvent équipé d’œillets servant à fixer porte-bagages et autres accessoires. Commode quand vous envisagez une utilisation polyvalente.
4- Votre vélo goûtera au bitume, mais aussi certaines fois aux sentiers de gravier. La possibilité de varier les tailles de pneus de l’hybride sera un avantage.
5- L’hybride performant peut voyager. Il sera moins lourd qu’un vélo de montagne mais sera capable d’affronter des routes plus cahoteuses qu’un vélo de route.

J’ai un budget vélo sans limite
1- L’utilisation. Pouvoir s’offrir le vélo de son idole, c’est génial, mais il vaut parfois mieux choisir un des modèles de type gran fondo, aux angles un peu plus permissifs, donc plus confortables, munis de freinage à disque pour une sécurité légèrement accrue.
2- Le poids. Comme l’argent n’est pas un frein et que les carbones employés sont dès lors très résistants, rien ne vous empêche d’alléger votre monture en même temps que votre portefeuille.
3- Les roues. À ces prix, vous êtes en droit d’obtenir le plus magnifique des duos de cerceaux. Attention, par conséquent, de ne pas vous faire refiler un vélo de rêve dont les roues ne sont pas à la hauteur. Surveillez cependant les limites de poids (le vôtre) pour certaines roues très légères.
4- Le faste. Un vélo de luxe suscite ce mélange d’envie et de curiosité que provoque la vue d’un bolide qu’on n’a jamais ou très rarement aperçu. Attention ! Ce n’est pas que le prix qui est en jeu, ici, mais aussi le goût. Parce que c’est beau, une Ferrari. Mais pas jaune, par pitié !
5- L’origine et le sur-mesure. Un vélo fait main en Italie, au Québec ou aux États-Unis, cela apporte une valeur ajoutée, celle du travail artisanal, qui a une âme. Quand, qui plus est, on l’a confectionné selon les mensurations de votre personne, cela permet de posséder un engin unique, ce qui n’a pas de prix. Ou enfin, si…


motCle_url: Assistant-dachat
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: