Actualités

Froome tousse et est rattrapé par les « affaires »

Maxime Bilodeau - 13/12/2017
Le quadruple vainqueur du Tour de France est l’objet d’un résultat d’analyse anormal pour utilisation d’un médicament contre l’asthme lors de la plus récente édition de la Vuelta.

Selon Le Monde et The Guardian, l’analyse des échantillons d’urine A et B de Christopher Froome ont révélé la présence de fortes concentrations de Salbutamol, un bronchodilatateur.

Ceux-ci ont été collectés le 7 septembre dernier lors du Tour d’Espagne – qu’il a gagné et dont il pourrait dès lors être privé.

On parle ici du double de la limite de 1000 ng/ml normalement permise par l’Agence mondiale antidopage.

Même s’il bénéficie, comme nombre des membres du peloton, d’une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques pour soigner son asthme, Froome était tout de même tenu de respecter ce seuil.

L’Union cycliste internationale et l’état-major de l’équipe Sky ont confirmé l’ouverture d’une procédure à l’encontre du coureur britannique.

La prochaine saison de Froome – on l’annonçait au départ du Giro et du Tour de France — pourrait fort bien être compromise.



Photo : Facebook - Christopher Froome
 


motCle_url:
motCle_url2: Froome
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: