Giro d'Italia 2018

Retour sur la première semaine du Giro... en Italie

Francois-Leo Fortin G. - 14/05/2018
-

Étape 4 - Catania → Caltagirone

Giro #2 1

Gagnant: WELLENS, Tim (LOTTO FIX ALL)
En rose: DENNIS, Rohan (BMC RACING)
Woods: 2e - même temps / 18e général - 53 sec.
Boivin: 83e - 2 min. 40sec / 85e général - 6 min. 9 sec.

Une étape dure qui se termine avec un vent de face. Tim Wellens (qui d’autre?) l’emporte après 5 kilomètres de zigzags nerveux dans la ville de Caltagirone. Le Belge a battu ce qui restait du peloton, dont un certain Mike Woods (2e sur l’étape) sur un sprint violent en côte. Parmi les favoris, Simon Yates était dans le coup, mais Froome et Angel Lopez ont perdu du temps.
 

Étape 5 - Agrigento → Santa Ninfa, 153 km

Giro #2 2

Gagnant: Enrico Battaglin (Lotto NL -Jumbo)
En rose: DENNIS, Rohan (BMC RACING)
Woods: 21e - même temps / 18e général - 53 sec.
Boivin: 47e - 42 sec. / 66e général - 6min31sec.


Avec un parcours similaire à celui d’hier, la 5e étape semblait vouée à se terminer de la même manière: au sprint. Cependant,il ne s’est as joué sur la ligne d’arrivée, mais plutôt au pied de Santa Ninfa, la dernière montée de la journée. C’est à ce moment que Enrico Battaglin s’est échappé pour l’emporter moins d’une seconde devant G. Visconti.
 

Étape 6 - Caltanissetta → Monte Etna 

Giro #2 3

Gagnant: Chavez (Mitchelson - Scott)
En rose: YATES, Simon (MITCHELTON - SCOTT)
Woods: 21e- 57sec. / 14e général - 1 min. 39sec.
Boivin: 107e - 19 min. 43 sec. / 87e général - 26 min. 03sec.


Après une étape froide l’année dernière, la Monte Etna fut très relevée lors de cette édition du Giro. Après qu’une échappée de 28 coureurs, dont Esteban Chaves et Sergio Henao, se soit établie, BMC s’est mis au travail. Avec au maximum 3 minutes d’avance, il devenait  plutôt clair que le groupe n’irait pas jusqu’au bout. Dès le pied de la Monte Etna, Miguel Angel Lopez a lancé les hostilités, sans succès toutefois. Toute la montée fut ponctuée d’attaques de la part des favoris sans qu’aucun ne soit en mesure d’établir une avance. Ce n’est qu’à 3 km de l’arrivée que Simon Yates a pu de rejoindre son coéquipier Esteban Chavez, dernier survivant de l’échappée matinale. Les deux leaders de Mitchelson-Scott ont passé la ligne ensemble, Chavez récoltant les honneurs, Yates le Maglia Rosa.
 

Étape 7 - Pizzo → Praia a Mare

Giro #2 4

Gagnant: Sam Bennett (Bora-Hansgrohe)
En rose: YATES, Simon (MITCHELTON - SCOTT)
Woods: 33e - même temps / 13e général - 1 min. 39 sec.
Boivin: 36e - même temps / 87e général - 26 min. 03 sec.
 

Après une dure ascension de volcan, une étape de sprint. Viviani croyait bien l’avoir en poche, mais Sam Bennett, patient, a surgi à la dernière seconde pour lui prendre la victoire. Le moment le plus important de la jeune carrière de Benett et une promesse de suspense pour les prochaines étapes destinées sprinteurs.
 

Étape 8 - Praia a Mare → Montevergine di Mercogliano

Giro #2 5

Gagnant: CARAPAZ, Richard (MOVISTAR)
En rose: YATES, Simon (MITCHELTON - SCOTT)
Woods: 9e - 7sec / 12e général - 1 min. 39 sec.
Boivin: 93e - 16 min. 28 sec. / 93e général - 42 min. 24 sec.


L’échappée lui a cru jusqu’à la fin, mais la jeune sensation équatorienne de Movistar, Richard Carapaz, en a décidé autrement. Le porteur du maillot blanc a rattrapé Bouwman, dernier survivant de l’échappée matinale,  lors de la montée finale laissant derrière lui un peloton somnolant. C’est Thibaut Pinot qui a réveillé les favoris avec une violente attaque en fin de course qui lui a permis de terminer 2e avec Formolo qui complète le podium. Une grande victoire pour le maillot blanc qui, malgré ses 24 ans, est déjà père de 2 enfants.
 

Étape 9 - Pesco Sannita → Gran Sasso

Giro #2 6

Gagnant: YATES, Simon (MITCHELTON - SCOTT)
En rose: YATES, Simon (MITCHELTON - SCOTT)
Woods: 12e - 36 sec. / 10e général - 2 min. 24 sec.
Boivin: 99e - 25 min. 58 sec.  / 97e général - 1h 08min. 32sec.


Avec 225 km, une arrivée au sommet et une journée de repos le lendemain, ce n’était un secret pour personne,  la 9e étape allait fortement influencer les résultats du Giro. Cependant, Mitchelton-Scott a roulé à la perfection. L’échappée rattrapé dans les derniers kilomètres à prévenu les attaques hâtives et a permis à Simon Yates de profiter pleinement de la force de son équipe et de l’emporter… avec son coéquipier Chavez en 3e place! Attention à eux lors de la dernière semaine.

Photos gracieusetées de cyclingtips.com


motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: