Pratico-pratique

Les 8 outils essentiels à votre atelier

Maxime Bilodeau - 13/07/2017

Rapiécer un pneu crevé, resserrer des écrous, décrasser une chaîne : certaines réparations sont si sommaires qu’elles peuvent aisément être effectuées chez soi – à condition bien sûr de posséder le matériel adéquat ! Avertissement : l’achat de ces huit outils ne vous empêchera pas de visiter ponctuellement votre vélociste préféré – juste de vous en éloigner quelque peu.


-

1• Support de réparation pour vélo

A priori, cet accessoire est loin d’être un incontournable. Après tout, l’homo cyclopedus répare son vélo au niveau du plancher des vaches depuis la nuit des temps, n’est-ce pas ? Certes, si vous possédez un jeune dos flexible, cette option est tout à fait viable. Dans le cas contraire, vous risquez de passer un mauvais quart d’heure à vous plier et vous déplier à répétition. Un support de réparation, surtout s’il est portable, épargne en toutes circonstances cette inconfortable gymnastique. Coût : de 150 $ à 350 $.

2• Démonte-pneus

Ce sont les leviers, souvent vendus en paire ou en trio, qui servent à déjanter les pneus de sa monture. Gene Pelletier, propriétaire de l’atelier Vélo s’a Coche, situé dans l’arrondissement montréalais Rosemont-La Petite-Patrie, suggère de miser sur des modèles renforcés de métal, gage de rigidité accrue. « Les démonte-pneus en plastique sont fragiles. Moi-même, je peux en casser plusieurs par semaine », dit-il. Coût : de moins de 10 $ pour les modèles en plastique à une trentaine de dollars pour ceux en acier.  

3• Rustines

En bon québécois, on dirait des patches. On y recourt pour redonner une seconde vie aux chambres à air tombées au combat. Gene Pelletier recommande d’opter pour les auto­adhésives, plus polyvalentes et simples d’utilisation que celles nécessitant de la colle. Coût : une bagatelle.

4• Chambres à air

Parce que des crevaisons arrivent si vite, même dans le confort de son atelier. Les chambres à air plus épaisses, dites « anti-crevaisons », sont pratiques seulement dans des contextes très spécifiques, lors de compétitions par exemple. Autrement, optez pour la simplicité et munissez-vous des chambres à air « classiques » de la bonne dimension pour vos pneus et dotées de valves Presta. Coût : attendez-vous à payer de 5 $ à 15 $ par chambre à air.

5• Pompe à pied

Gene Pelletier est catégorique : « Ce n’est pas grave si la pompe à pied ne semble pas solide ou à la dernière mode. L’important, c’est qu’elle soit simple d’utilisation, précise
et efficace. » Avis à tous : le prix d’une pompe à pied n’est pas nécessairement le gage d’un bon produit. Coût : de 30 $ à plus de 80 $.

6• Lubrifiant

Quelques gouttes de lubrifiant sur la chaîne et les autres composantes de la transmission assurent le bon fonctionnement de cette dernière. À moins que vous ne soyez un dur à cuire qui roule sous la pluie ou la neige, utilisez une huile sèche et liquide, idéale pour les surfaces sèches. Coût : un flacon se détaille de 8 $ à 15 $.

7• Brosses

Avant de lubrifier, encore faut-il nettoyer ! Un assortiment de brosses de nettoyage dotées tantôt de poils doux (savonnage), tantôt de poils rigides (récurage) permet de couvrir l’ensemble des besoins à ce chapitre. Épargnez-vous l’achat d’un nettoyeur de chaîne par l’installation d’un maillon rapide sur cette dernière. Coût : prévoyez de 20 $ à 30 $ pour une collection de brosses.

8• Jeu de clés Allen

de 3 à 8 mm
« Avec un tel jeu de clés Allen, on peut tout ajuster sur son vélo, ou presque », affirme Gene Pelletier. Pour votre atelier, l’expert conseille de vous procurer des clés individuelles plutôt qu’un outil multifonctionnel. « Les clés hexagonales libres sont plus faciles à utiliser [NDLR : elles sont dotées d’un plus grand bras de levier] et durent plus longtemps. La preuve : ça fait quatre ans que j’emploie les mêmes ! » s’exclame-t-il. Coût : à environ 10 $ par jeu de clés, vous seriez fou de vous en passer. 


motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: