Publicité
Pratico-pratique

Guide pratique fatbike – Du bonheur en gros format

08-11-2018

Prêt à vous procurer un fat bike et à vous joindre à des milliers d’heureux fatteux? Oups, pour s’éviter les foudres de l’OQLF: prêt à vous procurer un vélo à pneus surdimensionnés (VPS) et à devenir un vépésiste?

Quel type de fatteux êtes-vous?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gophrette Power (@gophobservation) le

Le terrain de jeu

Vous avez peut-être déjà une idée de votre lieu de pratique.
Vous irez dans un centre de ski où les sentiers spécifiques aux vélos sont damés régulièrement.
Il existe dans votre voisinage des sentiers informels de motoneige ou de raquette que vous serez tenté d’explorer.

La fréquence d’utilisation

Quel type de vépésiste aspirez-vous à devenir?
Un occasionnel, qui pratique d’autres sports d’hiver et attendra que les conditions soient belles et les sentiers bien durcis.
Un passionné, qui a besoin de sortir le plus souvent possible, de jour comme de soir, sans attendre que la neige soit durcie, et adore partir à l’aventure dans de nouveaux sentiers.

Le budget

Étant donné que ce vélo à neige sera une addition à une flotte de vélos plus ou moins importante et à d’autres équipements de sports d’hiver…
Vous désirez investir le minimum dans cette aventure.
Vous êtes prêt à payer le prix nécessaire pour obtenir plus de qualité et la meilleure expérience possible.

Si vos réponses tirent sur le vert, on vous baptise «occasionnel», si elles sont plutôt bleues, considérez-vous comme un «passionné».

Voyons maintenant ce qui convient à votre situation.

Équipement

Fatbike guide pratique

Jantes et pneus

Un vélo à pneus surdimensionnés, c’est un peu comme des raquettes de montagne: quand la neige est molle, il en faut de grandes pour assurer une bonne portance, tandis que lorsqu’elle est dure, de petites raquettes suffisent. Courir ou jogger est plus facile avec des raquettes ultralégères. Les pneus et les jantes de votre fat bike devront être adaptés aux sentiers et aux conditions de neige que vous rencontrerez. La coutume veut qu’on sépare les vélos dodus en «4 pouces» et «5 pouces» selon la largeur des pneus qui les équipent. La jante de 80 mm jumelée à un pneu de 3,8 po a longtemps été la seule offerte, convenable pour le cycliste «occasionnel». Les jantes de 90 mm ou de 100 mm, apparues plus récemment, étirent le pneu en largeur afin de lui donner un profil plus plat et une empreinte plus grande. Plusieurs modèles de pneus larges de 4,8 po ou plus sont aussi proposés, ce qui permet de braver la neige beaucoup plus molle, comme voudra le faire le cycliste «passionné».

Semelles

Dans le but de garder le prix au plus bas, les manufacturiers équipent généralement leurs vélos gras de pneus dits «d’été», vu la timidité de leurs crampons. Ces pneus conviennent aux sentiers l’été ou aux sentiers d’hiver bien compactés et sans trop de dénivelé, l’apanage du fatteux «occasionnel». Le «passionné» aura besoin de plus de traction, de gros crampons bien espacés qui mordent dans la neige comme le fait un tracteur. Il n’hésitera pas à investir quelque 300$ pour une bonne paire de pneus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Growler Performance Bikes (@growlerbikes) le

Fourches à suspension

Dans des conditions hivernales «normales», les sentiers de neige durcie sont si doux qu’aucune suspension n’est nécessaire. Inutile, donc, de rajouter ce poids supplémentaire au vélo. Toutefois, la suspension est tout à fait indiquée pour le «passionné» qui utilise aussi son fat bike l’été et lorsque les hivers ressemblent au dernier – peu de précipitations, redoux fréquents.

Modèles de vélos

fatbike guide pratique

À moins de 1000 $

L’aubaine dénichée en ligne ou dans un magasin à grande surface a la même apparence que les meilleurs fat bikes, mais toute ressemblance s’arrête là. Vous ne vivrez pas une expérience agréable avec un cadre en acier extrêmement lourd, des composantes vraiment peu fiables et un montage douteux. À ce prix, mieux vaut s’abstenir et se payer chaque année quelques locations de modèles plus fiables.

Entre 1000 $ et 2000 $

C’est la fourchette où se situe la majorité de l’offre, où le fatteux «occasionnel» trouvera botte à son pied. Freins à disque mécaniques, cadre et fourche en aluminium tout rigide, composantes d’entrée ou de milieu de gamme, jantes de 80 mm et pneus de 4po, poids hors-tout variant entre 16 et 18kg, tout est là pour procurer beaucoup de plaisir sur des sentiers à la neige bien tassée. On fera son choix en comparant les composantes, le poids total et la semelle des pneus. Vous envisagerez peut-être l’acquisition de bons pneus d’hiver, un investissement d’environ 300$ la paire, négociable avec certaines boutiques dès l’achat du vélo.

De 2000 $ et plus

Le fatteux « passionné» n’hésitera pas à mettre le prix sur une monture plus performante, qui lui procurera de meilleures sensations et qu’il pourra utiliser plus souvent. Il profitera de pneus plus larges et mieux cramponnés, de composantes et d’un cadre plus légers, de freins hydrauliques, d’une tige de selle ajustable, d’une fourche en carbone ou à suspension, etc., pour un poids moyen entre 13 et 16 kg. Il se laissera peut-être tenter par un cadre tout carbone, histoire de ramener le poids sous la barre des 13 kg, voire 11 kg.

Louer ou essayer

Un dernier petit truc pour valider votre choix avant l’achat: surveillez les événements et les journées démos des différents manufacturiers, il s’en tient régulièrement partout au Québec. C’est l’occasion d’essayer divers modèles afin de vous faire une idée. De nombreux centres offrent aussi la location. Une journée complète sur un vélo vous dira s’il est fait pour vous !

Publicité

À lire aussi

Pratico-pratique

Se déniaiser sur les chemins de garnotte

Le terrain de jeu est sans fin, les vélos sont conçus pour s’y aventurer. Alors qu’attendez-vous pour faire le saut ? Vélo Mag s’entretient...
Maxime Bilodeau 14-08-2017
Pratico-pratique

Pro du mois: Dominique Rollin

C’est sûrement ici que la vie de pro se distingue le plus de celle du cycliste amateur. Dominique a un vélo spécifiquement pour les courses, lequel...
Vélo Mag 01-10-2009
Pratico-pratique

La transmission

Le vélo est un moyen de transport extrêmement efficace, en grande partie grâce à son système de transmission, ingénieux de simplicité. Voici les...
Vélo Mag 01-03-2012