Publicité
16-08-2018

Quelques minutes de discussion vélo avec Annie Cabana, chargée de projet du parc des Sommets et des sentiers municipaux de Bromont, suffisent à convaincre que c’est dans cette ville que les adeptes de vélos de montagne doivent se rendre pour être heureux – ceux de tous les niveaux, de surcroît, puisque les sentiers, dont le nombre augmente sans cesse, ont été tracés afin que tous, petits débutants comme intrépides plus grands, puissent les sillonner.

« Nous observons une recrudescence de l’utilisation des sentiers de vélo de montagne dans notre région, affirme-t-elle. Nous comptons à Bromont une centaine de kilomètres de sentiers municipaux, ce qui inclut les pistes cyclables et en poussière de roche. En sentiers naturels, le territoire bromontois recèle 60 km spécifiques au vélo de montagne en outre des 50 km d’enduro et de descente de la station de sports Bromont, montagne d’expériences. »

Trente-cinq kilomètres supplémentaires seront graduellement aménagés dans le parc des Sommets en 2018, pour une ouverture en 2019.

Enfant Cantons

Débutants bienvenus

À ceux qui veulent faire l’expérience du vélo de montagne, Bromont propose plusieurs réseaux de sentiers d’initiation. Tout d’abord, celui du mont Oak offre, aux cyclistes débutants comme aux plus expérimentés, 15 km sous forme de sentiers ouverts toute l’année, car accessibles en fatbike en hiver. Les sentiers blancs et verts donnent la possibilité d’affiner ses habiletés avant d’accéder à des sentiers techniques. « Il s’agit d’un réseau de progression visant un apprentissage étape par étape », précise Annie Cabana.

Le réseau de la montagne comporte quant à lui le sentier C1, en même temps une ceinture de randonnée qui fait le tour du mont Brome et un sentier multi-usage qui constitue la colonne vertébrale à laquelle sont reliés tous les sentiers. « Dans le réseau de la montagne, certains sentiers mènent à des sommets ; par exemple, en empruntant La Divine jusqu’au faîte du mont Horizon, on a accès à d’autres sentiers de type enduro dans la montagne. » Ce réseau, interconnecté à celui, privé, de la station de sports où les amateurs peuvent s’adonner à la descente en downhill ou en enduro, inclura la nouvelle portion du parc des Sommets, où s’ajouteront les 35 km de sentiers de vélo de montagne enduro et cross-country. Pour ceux qui n’aiment pas grimper, il est possible de se rendre à la cime en remontée mécanique pour utiliser le réseau de 50 km de pistes de descente et d’enduro de la montagne. « Libre ensuite de continuer dans le réseau municipal, mentionne Annie Cabana, où se déploient des sentiers fluides, style nouvelle école, avec un rythme et des enchaînements entre les virages inclinés, sans oublier des secteurs techniques ponctués de modules, d’obstacles à franchir et de sauts. »

Le réseau du mont Berthier est pareillement une belle option pour le vélo de montagne en raison de son interconnexion avec le vieux village – où se trouve l’ensemble des attraits tels galeries d’art, hôtels et restaurants – et les autres réseaux de sentiers de vélo.

Bromont, ville vélo

– 70 % des hôteliers de Bromont sont fièrement accrédités Bienvenue cyclistes!
– Une dizaine d’événements de vélo de montagne se tiennent chaque année dans la municipalité.
– Onze disciplines de vélo sont pratiquées à Bromont. Le gravel bike y a sa place, de même que la piste en vélodrome.
– Toutes les cartes de sentiers de vélo de Bromont sont accessibles via l’application mobile Ondago.
Info : tourismebrome-missisquoi.ca

Publicité

À lire aussi

Reportage

Un duo de sorties de vélo de montagne dans le Centre-du-Québec

À mi-chemin entre Montréal et Québec, le Parc régional de la rivière Gentilly et le parc du Mont Arthabaska se révèlent des arrêts surprenants...
Vélo Mag 30-05-2018
Reportage

Eurobike 2016

Vélo Mag a eu l’occasion de visiter le plus magasin de jouets au monde. Le salon Eurobike en Allemagne présente dans plus de 1300 kiosques les...
Vélo Mag 03-11-2016
Reportage

Une étoile s’est éteinte

Comme dirait Charles Tisseyre de sa voix pateline: «Le monde du vélo est un univers... fascinant. Fascinant tant sur le plan technologique que...
Gilles Morneau 12-06-2014