Reportage

Partir à l’aventure

Pierre Bouchard - 28/10/2015
Atacama



De tous les lieux où j’ai fait tourner mes roues, l’Atacama, et spécialement l’Altiplano, est la région qui m’a fait voir les décors les plus surréalistes... et les pistes les plus exquises ! Irradiant depuis l’oasis de San Pedro de Atacama, au Chili, celles-ci se fraient un chemin parmi des salines aux allures martiennes, se hissent vers des lacs fluo ou se faufilent entre les volcans géants qui marquent la frontière entre le Chili, l’Argentine et la Bolivie. De quelques heures à quelques semaines, ces circuits autour de San Pedro de Atacama ont de quoi combler les aventuriers sur roues les plus ambitieux.

Baja California



Imaginez pédaler sous un soleil radieux et permanent, sur une route tranquille au bitume honorable qui par instants longe le rivage d’une mer paisible et turquoise. Ce chemin passe par ou des forêts de cactus ou des déserts surréalistes aux vastes étendues de pierres, s’insinue entre de colossales montagnes, conduit à des villageois attachants. Fantasme de cyclotouriste ? En Baja California, péninsule désertique du nord-ouest du Mexique qui s’avance entre la mer de Cortez et l’océan Pacifique, ce rêve se confond avec la réalité.

Chypre



Maintenant qu’on peut franchir à volonté sa fameuse ligne verte, zone démilitarisée qui la scinde en deux depuis 1974, Chypre possède tous les atouts pour attirer les cyclistes en quête de parcours grisants. Avec un littoral des plus diversifiés, des montagnes qui ont du caractère – dont le massif du Troodos – et les vestiges omniprésents des civilisations et empires qui ont fait escale sur cette île du Levant, on en prend plein les jambes et neurones ! Autre manifestation de la richesse inouïe de Chypre, culturelle celle-ci : en passant d’un côté ou de l’autre de la ligne verte, on bascule d’un univers grec et européen à un autre, turc et oriental... les deux visages de cette extraordinaire île méditerranéenne.

Florès



Florès, terre prodigieuse se trouvant à l’extrémité orientale des Petites îles de la Sonde, ce recoin de l’archipel indonésien foisonne de peuples aux mœurs, habitations, traditions et langues distinctes. C’est à sa topographie accidentée, isolant ces divers groupes ethniques les uns des autres, qu’on attribue cette multiplicité de cultures uniques ainsi que leur préservation. L’une des routes réputées les plus panoramiques d’Indonésie, la Trans-Florès, s’étire sur 700 km entre les ports de Larantuka, à l’est, et Labuhanbajo, à l’ouest, flirtant tantôt avec le littoral de la mer de Savu, tantôt avec celui de la mer de Florès.

Maui



Deuxième plus grande île de l’archipel hawaïen, Maui se révèle dans toute son intimité à ceux qui se donnent la peine de la pédaler. Parce qu’elle accueille moins de touristes et abrite un plus petit nombre d’insulaires que sa voisine la Big Island, ses routes sont paisibles et sécuritaires. Formée de deux complexes volcaniques siamois soudés aux flancs par d’immémoriales coulées de lave, Maui est parcourue de routes côtières contiguës et fort distinctes qui tracent un circuit en huit : les autoroutes Kahekili, Honoapiilani, Piilani et Hana. Un devoir de cycliste à accomplir lorsque sur Maui : se hisser jusqu’aux lèvres du cratère de l’Haleakalā (3055 m), seul volcan actif de Maui.

Patagonie



Les itinéraires cyclables de Patagonie sont nombreux, variés et surtout substantiels. Divisée entre l’Argentine et le Chili, à la fois unie et départagée par la cordillère des Andes, l’extrémité méridionale du continent sud-américain interpelle les cyclistes plutôt hardis. La région des lacs, au nord, se prête à un slalom transfrontalier qui contourne des volcans, franchit des forêts d’araucarias, relie des villages pittoresques et... épouse le pourtour de lacs intacts ! La Patagonie du littoral Pacifique, au Chili, est traversée par la Carretera Austral, 1240 km entre Puerto Montt et Villa O’Higgins. Un des parcours mythiques figurant en tête de liste de tout palmarès du voyage à vélo.

Polynésie française



Avec sa bécane, son bikini et sa brosse à dents, en s’embarquant pour une nuit ou quelques heures sur les traversiers et cargos mixtes qui desservent les Tahiti, Moorea, Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora-Bora, on peut momentanément s’approprier cet éden du Pacifique. Comme les liaisons maritimes entre les îles sont fréquentes et fiables, et puisqu’il existe un réseau d’hébergement abordable, il est même aisé d’y camper. Il y a moyen de s’offrir les paradis de Tahiti à petit prix afin de pédaler au nirvana !

Turquie



L’un des secrets les mieux gardés de la planète vélo est la côte méditerranéenne turque. Les équipes pros de Russie et des pays d’Europe de l’Est s’entraînent depuis belle lurette sur ses routes vertigineuses qui surplombent les flots turquoise du bassin levantin et plongent dru vers les plaines côtières le temps de traverser un port ou une station balnéaire. Puisqu’on doit la topographie fort accidentée et délirante de ce littoral aux monts Taurus qui rejoignent là la Méditerranée, maintes routes remontent vers l’intérieur et se croisent pour former des itinéraires montagnards dignes des Alpes... saveurs anatoliennes en prime !


motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: