Publicité
Le blogue de David Desjardins

Des flics et des cyclistes

15-09-2016

On ne peut que se réjouir de l’adoption de mesures dans le code de la sécurité routière concernant l’emportiérage et le dépassement.

La question qui demeure, c’est : y a-t-il une volonté de les faire appliquer ?

Et la question sous-jacente à cela est autrement troublante : existe-t-il un biais anti-cyclistes chez les forces policières ?

J’éviterai de généraliser. C’est ce qu’on reproche aux autres lorsqu’ils critiquent les cyclistes. Mais il ne faut cependant pas ignorer les histoires qui sont rapportées et qui me paraissent un peu ennuyeuses, parce qu’elles indiquent que le portrait du cycliste en matamore impénitent a contaminé l’esprit de certains policiers. Pas tous.

L’exemple le plus troublant était récemment rapporté par un témoin de l’accident survenu à Montréal, rue Berri, cet été, dans une touchante lettre au Devoir.

Le ministre Laurent Lessard plaide en faveur d’une campagne de sensibilisation?

Faudrait commencer par expliquer aux constables que la méthode pour recueillir les témoignages lors d'accidents, ce n’est pas de chercher à culpabiliser la victime -et les témoins, tant qu'à faire- en posant des questions volontairement connotées simplement parce qu'il s'agit d'un(e) cycliste.

En lisant ça, je me suis souvenu du peu d'émoi que j'ai soulevé les quelques fois où je me suis plaint aux filcs de comportements dangereux de la part d'automobilistes. Une fois on m'a répondu, avec un haussement d'épaules: anyway, même si tu portes plainte, c'est ta parole contre la sienne.

C'est aussi 2 tonnes contre 75 kilos.

///

Autrement, le peu d’empressement à envoyer des voitures de police sur les lieux d’emportiérages, rapporté dans le même quotidien, montre bien que, pour l’instant, il ne s’agit pas là d’une priorité. Normal, peut-on supposer, puisqu’il ne s’agit même pas d’un accident, selon le code, mais d’un incident. Malgré l’augmentation appréciable de l’amende aux automobilistes dans ces cas.

Mais encore faut-il qu’un policier soit sur place pour la distribuer. On ne va quand même pas commencer à prendre en photo les plaques du fautif tandis qu’on baigne dans une marre de sang où flotte nos dents pour s’assurer qu’il reçoive bien son ticket…

Quant à la règle du 1 mètre (et 1,5m dans les zones où la circulation est plus rapide), on entend déjà des voix qui geignent : oui, mais comment l’appliquer ?

Eh ben en faisant comme à Ottawa, et en utilisant un petit gadget, placé sur des vélos de policiers, qui émettent un son lorsque l’automobiliste passe à moins d’un mètre.

La mesure a d’ailleurs soulevé l’ire des citoyens de l’autre capitale nationale. « Oui, mais on peut pas les dépasser à plus d’un mètre sans empiéter sur la ligne jaune continue », on plaidé plusieurs. « Et c’est exactement ce que vous devriez faire pour dépasser prudemment les cyclistes », a rétorqué le chef de police. D'ailleurs, il en a toujours été ainsi.

Nul n'est censé ignorer la loi, parait-il. Hon!

Donc, le voici votre moyen, pour ceux qui ignorent la loi comme ceux qui s'en sacrent. Puisqu’on a des radars photos, pourquoi pas des détecteurs à frôleurs ?

Et on peut aussi saluer l’apparition prochaine de sas vélos dans la métropole. C’est une excellente nouvelle pour la sécurité de tous, même pour apaiser le stress des autos qui doivent composer avec des vélos à leur droite qu'ils ne voient pas toujours.

Maintenant qu’on a dit ça, on peut toujours se consoler en lisant les commentaires dans l’article de la CBC : les cons de la route et autres enragés du volant anti-cyclistes ne sont pas l’apanage du Québec (j'en entends dire DE Québec, c'est pas gentil). Apparemment, il s'agit d'une pandémie.

Mettons qu’en termes de conscientisation, il y a du chemin à faire. Et pas seulement ici. Et pas seulement chez les automobilistes, comme le souligne justement Fabien Deglise.

Mais bon, il a fallu combien de temps et d’efforts pour que les usagers de la route ne soient plus terrorisés par des conducteurs ivres, imprudents, téméraires, impatients et/ou colériques qui se croient seuls au monde ?

Hon, c’est vrai, c’est pas fait encore. 

Publicité

Autres suggestions

Le blogue de David Desjardins

Unchained 2: ma chaîne déraille un peu

Je termine le 4e épisode de Unchained, la très mal nommée série de Netflix sur le Tour de France. Honnêtement, j’hésite à continuer. Les ...
David Desjardins 14-06-2024
Le blogue de David Desjardins

En cas de pluie: une liste

Alors que j’écris ceci, le ciel nous tombe sur la tête. Après le paradis d’avant-goût estival, nous voici plongés dans l’enfer aqueux. Voici ma ...
David Desjardins 28-05-2024
Le blogue de David Desjardins

C’était un bon Giro après tout

Opinion controversée : sans Tadej Pogačar, ce Giro aurait été bien plus ennuyant.
David Desjardins 28-05-2024