Publicité
Actualités

Vélo Culte – Poupou, Miguel et le retour du monde à bicyclette

08-03-2020
Velo culte livre

Miguel, par Romuald Marie et Céline Dayes, aux éditions Les Échappées Ravito

À chaque édition du Vélo Mag, l’un de nos collaborateurs nous présente ses plus récentes découvertes dans la culture vélo. Pour le mois de mars, c’est nul autre que Jacques Sennechael, rédacteur en chef du magazine, qui nous présente ses trouvailles!

Publicité

Lire

Chevauchée avec Miguel

Miguel raconte la grande histoire de la Born to Ride 2019, cette chevauchée de 1200 bornes en autonomie entre Montmédy et Ramatuelle, en France. Et c’est le récit de l’aventure de Romuald Marie, l’un des 267 participants de la BTR. Le cycliste est aussi derrière Ravito, une marque 100% hexagonale spécialisée dans la conception de vêtements et d’accessoires de vélo. Avec la complicité de l’illustratrice Céline Dayes (et cofondatrice de Ravito), l’auteur nous entraîne d’un tableau à l’autre, comme si nous étions assis sur son porte-bagages. Il nous tient ainsi en haleine pendant 150 pages, se permettant même quelques flirts avec l’universel. Chapeau. À noter que le titre de ce roman-route tenant dans une poche de maillot a été choisi en l’honneur de la tempête qui a sévi en France en même temps que la BTR, en juin 2019. Indurain et Martinez peuvent aller se rhabiller. Ce livre est offert également en édition «augmentée», avec des illustrations coloriées en plus grand format, avec plus de pages.

Velo culte livre 1

Miguel, par Romuald Marie et Céline Dayes, aux éditions Les Échappées Ravito

Velo Culte Monde à bicyclettes

Le Monde à Bicyclette en action

Velo culte Monde a bicyclette 3

Pot de peinture à la main, la militante
Claire Morissette accompagne l’équipe dans une intervention sur la rue Drolet, dans la nuit du 5 juin 1980.

Visiter

Le Monde à Bicyclette, le retour

Au printemps 1975, une gang de cyclistes se réunit dans le but de partager leurs frustrations en ce qui concerne la place laissée au vélo à Montréal. Ils décident d’agir non par la violence, mais par des actions marquées par l’humour et la poésie. Le Monde à Bicyclette (MAB) a ainsi contribué à instituer le vélo comme moyen de transport dans la cité. Cette histoire rocambolesque bien documentée a laissé des archives à un comité bénévole porté par l’organisme Cyclo Nord-Sud. Histoire de la faire connaître, une exposition ouvrira ses portes à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce du 3 avril au 7 juin prochain. Elle voyagera par la suite à la Maison de la culture Marie-Uguay du 2 juillet au 20 août. On trouvera dans cette exposition une impressionnante collection de photos, des publications, des poèmes, des partitions de musique et même un scénario de film. À voir absolument si le mariage vélo-histoire vous fait vibrer.

Se souvenir

Poulidor comme populaire

Le décès de Raymond Poulidor a donné l’occasion de rappeler combien le coureur français était une vedette. L’homme fait incontestablement partie de l’histoire et son nom est presque entré dans le langage courant. La preuve: • L’écrivain Antoine Blondin résumait le personnage en un seul mot: Poupoularité.

• Mai 1968, la France lance des pavés. À quelques semaines du Tour de France, le quotidien Le Monde écrit: «Une seule chose marche en France, c’est Poulidor.»

• Les facteurs connaissent aussi le personnage. Il suffit d’écrire sur l’enveloppe «Monsieur Poulidor, France» et le courrier arrive à son destinataire.

Raymond Poulidor_2

Raymond Poulidor

Publicité