Publicité
Destinations

La route du lac Érié

15-07-2014

Le parcours proposé emprunte la Waterfront Trail, le volet ontarien de notre Route verte. Pas besoin de carte ni de GPS pour vous y retrouver: vous n’avez qu’à suivre les balises, sans vous tracasser. Les premiers tours de roue s’effectuent sur les rives de la rivière Détroit, qui sépare la ville du même nom et Windsor, où vit une importante communauté francophone. D’ailleurs, son natif le plus illustre est Paul Martin, l’ancien premier ministre du Canada. Rapidement, vous arrivez à Amherstburg, où la rivière Détroit se jette dans le lac Érié. Quelle immensité! Un horizon d’eau. Véritable mer intérieure, le lac n’a rien à envier à la côte atlantique. Ses vagues, comme celles de l’océan, peuvent atteindre des hauteurs impressionnantes. Le premier point d’intérêt est le parc national de la Pointe-Pelée, à Leamington. Chaque automne, des millions de papillons monarques s’y rassemblent. Le spectacle est grandiose… lorsque les papillons sont au rendez-vous. Malheureusement, depuis quelques années, ces derniers battent de l’aile. Pour des raisons inconnues (plusieurs pointent du doigt les pesticides), les monarques manquent à l’appel. Et que penser de la disparition des abeilles… Décidément, il y a de quoi se poser des questions… et avoir envie de passer à l’action, avant que ces deux espèces essentielles à la pollinisation ne disparaissent.

La balade se poursuit sur la Waterfront Trail, qui traverse quelques rares villages, comme Port Alma et l’improbable Dealtown, la ville des deals… À Erieau, vous devez absolument faire un crochet par le parc provincial de Rondeau. Il renferme l’une des plus importantes forêts de type carolinienne en Ontario, cette forêt luxuriante qui jadis recouvrait une grande partie du sud de la province. Chemin faisant, vous aboutissez à Port Stanley, une petite ville balnéaire à la mode, réputée pour ses pêcheries. On se croirait dans les Maritimes. Vous pouvez profiter de l’occasion pour faire trempette à sa plage municipale et vous attarder dans son chaleureux centre-ville. En laissant Port Stanley derrière vous, vous croisez le hameau de Copenhagen où les descendants d’immigrants danois pratiquent toujours la culture du tabac, une activité en fort déclin. Pourtant, il y a quelques décennies, les champs environnants étaient tapissés de cette plante. Les mœurs ont changé. De nos jours, plusieurs de ces terres ont fait place à d’autres cultures, comme celle de la vigne.

Au détour d’une petite route, vous apercevez d’immenses éoliennes, dont les grosses pales pointent vers le ciel. Et des éoliennes, préparez-vous à en voir. En effet, le parc éolien est très développé sur les rives du lac Érié. Le vent y est excellent, ce qui permet à l’Ontario de moins compter sur l’énergie nucléaire, sa principale ressource énergétique. Entre deux coups de vent, vous êtes propulsé au parc provincial de Long Point, une des merveilles du lac Érié. Ce parc est tout simplement splendide. Son champ dunaire s’étire sur un isthme ensablé de près de 40 km de long. Au menu, du sable à l’infini et une plage idyllique où lézarder. Vous pouvez même planter votre tente dans des dunes. Le parc est aussi un refuge pour pas moins de 12 espèces de serpents, malheureusement en péril.

Ragaillardi par votre séjour dans le parc, vous reprenez la Waterfront Trail. Ça tombe bien car, à Port Dover, la route se met à monter en lacet dans un beau boisé. C’est l’une des rares montées digne de ce nom qu’offre ce parcours. Une fois la bosse grimpée, vous pouvez reprendre votre souffle en faisant un arrêt aux vignobles Dover Vineyards ou Burning Kiln Winery. Ces jeunes vignobles, comme plusieurs autres situés le long du lac Érié, ont été créés il y a quelques années à peine. Et le succès dépasse les attentes. À déguster, le Harvest Party White, un agréable vin blanc de cépage chardonnay gouleyant à souhait.

Vous déambulez ensuite à travers des terres basses, tapissées d’éoliennes, en vous dirigeant vers Port Maitland. Encore une fois, nous vous conseillons de vous attarder dans un parc: le Rock Point. Ce parc riverain propose de jolis emplacements de camping, et sa pointe rocheuse est reconnue pour ses multiples fossiles. La Waterfront Trail poursuit sur sa lancée jusqu’à Fort Érié, en bordure du lac. S’il vous reste de l’énergie, vous pouvez étirer le bonheur en empruntant la piste cyclable panoramique Niagara River Recreation, qui longe la rivière Niagara, et conclure ainsi votre périple par une petite visite des majestueuses chutes.

Géographie  Le lac Érié couvre une superficie de 25667 km2. Sa largeur maximale est de 92 km et il s’étire sur 388 km. Son niveau le plus profond n’est que de 64 mètres. Le pourtour du lac est l’habitat de la forêt carolinienne, un type forestier semblable à ce que l’on retrouve plus au sud, dans les Carolines.

Parcours  Ce parcours de 550 km environ se déroule sur un terrain peu escarpé. Notez que les points de ravitaillement sont parfois assez espacés. Vous pouvez rejoindre Windsor par train (via.ca) et revenir en train depuis Niagara (biketrain.ca). Notez également que le Grand Tour Desjardins (velo.qc.ca) se déroulera cette année en Ontario, en partie au bord du lac Érié.

Revêtement  La Waterfront Trail (waterfronttrail.org) est généralement recouverte d’un bon bitume. Cependant, une quarantaine de kilomètres de ce parcours n’est pas goudronnée. Si cela ne vous dit rien, vous pouvez emprunter d’autres routes à proximité.

Vignobles  Dover Vineyards (dovervineyards.com) et Burning Kiln Winery (burningkilnwinery.com).

Où ronfler
Parcs Ontario
ontarioparks.com
Vous pouvez camper dans pas moins de sept parcs provinciaux, tous situés à proximité du lac Érié. Ils offrent des emplacements de qualité, sous couvert forestier et même dans des dunes. Il y a également plusieurs plages pour la baignade. Réservez d’avance en période estivale.

Telegraph House
205, Main Street, Port Stanley
519 782-3006, telegraphhouse.com
Cette chouette petite auberge de trois chambres intimistes est située en plein cœur de la municipalité, dans une maison victorienne construite dans les années 1870 et admirablement préservée. Copieux et goûteux petit-déjeuner.

Publicité

Autres suggestions

Destinations

La belle île de Taïwan à vélo

Selon Jonathan B. Roy – qui a pédalé dans près de 60 pays – l’île asiatique de Taïwan est parmi les meilleures destinations au monde à ...
Jonathan B. Roy 17-01-2024
Destinations, Hors-Québec

Espagne à vélo : Tortosa et les Terres de l’Èbre

Mer ou montagne ? Dilemme déchirant quand il s’agit de choisir entre ces deux sources de plaisir. À Tortosa, au coeur des Terres de l’Èbre, dans la ...
Destinations, Hors-Québec, Reportage

Bikepacking : Aventure à vélo au cœur de la Floride

Notre collaboratrice se sentait fébrile juste à l’idée de repartir à l’aventure après la pandémie. Comme premier voyage, elle a choisi une ...