Publicité
17-06-2021

Je ne compte plus les fois où je me suis rendue dans la région de Brome-Missisquoi. Certes, je suis friande de nature intouchée et de grands espaces, et j’ai un penchant pour le bon vin, les villages pittoresques et leurs boutiques gourmandes. Mais surtout, c’est parce qu’il fait bon rouler dans des paysages aussi parfaits.

Si je m’amuse autant à mouliner dans Brome-Missisquoi, c’est que l’inclusive région a tout pour plaire. On y trouve des circuits sur route pouvant accueillir tous les types de cyclistes, du motivé débutant à l’expérimenté qui recherche des défis plus imposants. J’aime particulièrement rouler à travers ses longs champs agricoles, ses plaines dorées, ses paysages ruraux et forestiers dignes de cartes postales. C’est aussi le plaisir de longer une rivière qui coule joyeusement et de passer, le cœur léger, sous des tunnels d’arbres.

La région est bien connue pour plusieurs de ses circuits, qu’ils soient sur le bitume ou la gravelle. En voici trois qui ont en commun d’offrir un parcours d’environ 75 km. Le Tour des monts Sutton fait le bonheur des cyclistes aguerris, la Doyenne des vignes vous plonge au coeur du monde viticole des Cantons-de-l’Est en plus de vous faire découvrir les charmants villages de Dunham et de Frelighsburg. Quant au circuit Gravelle et vignes, souvent sur l’asphalte et parfois sur le gravier, il vous invite dans cinq vignobles de la fameuse Route des vins et sur certaines des plus belles routes de la région.

Je me suis souvent arrêtée dans le but de fractionner les kilomètres et de pique-niquer avec un lunch composé de produits du terroir dénichés dans des établissements locaux. En fin de parcours, il m’arrive de me retrouver confortablement assise, une bière artisanale à la main, à la terrasse d’une microbrasserie, comme À l’Abordage dans le centre-ville historique de Sutton ou à l’animée Brasserie Dunham dans la ville du même nom.

Et quand j’ai envie de sillonner les sentiers, j’opte pour le vélo de montagne dans les centres voisins. Pour ce qui est de rouler en bonne compagnie, facile, il suffit de me joindre à une sortie vélo avec les gens de Ravito à Frelighsburg.

Je me promets de retourner cet été dans ce qui constitue une de mes régions chouchous du Québec, entre autres pour emprunter un des quatre nouveaux circuits sur route de gravelle, très populaires paraît-il. J’hésite entre deux options : la Traverse des Townships, un parcours de 47 km de niveau avancé, aux montées soutenues à travers champs et forêts, et les 100 à B7, un circuit baptisé ainsi en l’honneur de la célèbre cycliste Lyne Bessette, qui l’a initié. Cette boucle de 64 km passe sur de superbes chemins de terre de la région en plus d’offrir un beau défi cycliste.

Publicité

Autres suggestions

Destinations, Québec

Microaventures : s’initier aux charmes des aventures à vélo à petite échelle

Enchanter son quotidien, redécouvrir sa cour arrière, collectionner les expériences mémorables à peu de frais: la microaventure à vélo coche toutes ...
Maxime Bilodeau 16-07-2024
Destinations, Québec

La Beauce versant garnotte

Envie de vivre une première expérience de mangeur de gravier et de faire connaissance avec un coin méconnu du Québec? Inscrivez-vous à La Voie ...
Actualités, Destinations, Québec

VAE : Le Québec branché

Les vélos à assistance électrique deviennent incontournables au Québec, en ville comme à la campagne. En préparation de vos vacances, nous vous ...