Publicité
Québec

Rendez-vous Garnotte

04-08-2019
big red gravel run

Big Red Gravel Run 📸: PÉTÉ PHOTOGRAPHIE

De plus en plus de rencontres sportives mettent le vélo toute-route en lumière. Consultez cette liste pas du tout exhaustive de celles à ne pas manquer.

Publicité

Le Vermont, ou l’État-garnotte

The Overland

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vermont Overland (@vermontoverland) le

Il n’y a pas que dans le nord de la France qu’on trouve des pavés : le Vermont a également droit aux siens, sous la forme d’anciennes voies publiques. Le 25 août, The Overland aura la particularité de visiter sept de ces secteurs laissés à l’abandon, mais toujours praticables en vélo de garnotte. Ceux-ci sont situés dans le coin de Reading, dans le comté de Windsor, l’épicentre de cette course chronométrée de 71km à 98 % dénuée de bitume. Pas convaincu? Jetez un œil à l’excellent mini-documentaire produit par l’organisation. Du bonbon.

vermontoverland.com/overland

La voyageuse

Grinduro

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GRINDURO (@grinduro) le

Là où la pierraille rencontre la montagne. Le parcours de la Grinduro comprend principalement des segments, dont certains chronométrés, en gravillon et en sentiers de vélo de montagne de type enduro. L’événement est d’abord né sur l’île d’Arran, en Écosse (13 juillet), avant de s’exporter en Californie (28 septembre), dans le massif montagneux de la Sierra Nevada, en 2017. Cette année, le Japon (octobre) et surtout Saint-Urbain, dans Charlevoix (17 août), accueillent eux aussi la franchise. Plus qu’une course, la Grinduro est un mini-festival du vélo, comme en témoignent la généreuse programmation de concerts musicaux et les nombreux étals de producteurs locaux.

grinduro.com

La par-étapes

Eastern Canada Gravel Cup

Eastern canada gravel cup

📸: Facebook Eastern Canada Gravel Cup

Une série de courses qui mettent la caillasse à l’honneur, c’est ce en quoi consiste la Coupe Gravier de l’Est du Canada. La série mise sur pied par Euro-Sports, une boutique de sports d’endurance qui a pignon sur rue dans le centre-ville d’Ottawa, s’articule autour de cinq courses de 70 à 90 km présentées d’avril à septembre (6 avril, 1er juin, 22 juin, 27 juillet et 7 septembre). À la clé: les titres de champion et de championne de la Coupe, lesquels s’accompagnent d’un trophée et d’un maillot distinctif. Les cinq circuits proposés sillonnent les routes secondaires des comtés de West Carleton, Lanark et Renfrew, près d’Ottawa. On peut d’ailleurs les consulter en ligne, sur le site web de l’événement.

gravelcup.com

La riveraine

Big Red Gravel Run

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Big Red (@bigredgravelrun) le

Le tracé de la Big Red suit la rivière Rouge entre le village de Lost River et la municipalité d’Huberdeau. Le 10 août, vous aurez le choix entre 50 km et 130 km de beaux paysages sur des chemins où vous serez les seuls à rouler. En cours de route, une oasis pour le plaisir, une portion technique pour souffrir et un KOM pour s’affronter. Bière et barbecue à l’arrivée, avec en prime la possibilité de camper sur place avant et après la cavalcade. Que vous soyez fanatique ou débutant dans le fabuleux monde du gravier, c’est le rendez-vous incontournable de la communauté.

bikereg.com/38034

Deux valeurs sûres

Classique des Appalaches et 100 à B7

Au Québec, la Classique des Appalaches et Les 100 à B7 roulent leur bosse depuis belle lurette. Et avec raison: les deux manifestations sportives sont parmi les plus anciennes à rendre hommage aux chemins de gravelle de la province, respectivement dans les MRC d’Arthabaska et de Brome-Missisquoi. On participe à la Classique des Appalaches (24 août) pour sa Grinta, une épreuve présentée à une seule reprise afin de souligner les cinq ans de l’événement. Au menu : 220 km, 4200 m de dénivelé positif, le tout à plus de 80 % sur les chemins en terre battue de l’arrière-pays de Victoriaville. Ça promet! Les 100 à B7 (fin septembre) fait quant à elle office d’ultime et dernière cyclosportive de la saison sur les routes d’entraînement, à 95% en gravier, de l’olympienne Lyne Bessette.

classiquedesappalaches.com / 100b7.com

Publicité