Publicité
12-05-2021

Passez par Sherbrooke pour des balades urbaines au cœur de la nature! Pistes, chaussées désignées et bandes cyclables se succèdent et se divisent en diverses expériences pour les amoureux du vélo de tous les niveaux.

Avec ses 96 km de pistes, la Véloroute des Grandes-Fourches a tout pour plaire aux amateurs de pistes cyclables. Divisée en 4 axes distincts, elle traverse la ville de Sherbrooke, le Canton de Hatley et trois bassins hydrographiques. Ainsi, à chaque kilomètre se dresse un nouveau décor; tantôt urbain, tantôt naturel, le tout parsemé de ruisseaux et de vestiges d’une autre époque.

Les passionnés de nature apprécieront particulièrement le circuit des Grandes-Fourches qui longe les rivières Magog, Massawippi et Saint-François menant jusqu’au village de North Hatley. Comme il est éloigné du centre-ville, on y rencontre assez peu de marcheurs, ce qui en fait une voie de prédilection pour les rouleurs de tous les niveaux qui pourront y circuler à vitesse réduite ou plus élevée.

Pour les cyclistes plus urbains, c’est la boucle de la Magog qu’il faut prendre. Se situant en plein cœur de la ville de Sherbrooke, ce parcours longe la rivière Magog du côté sud vers le côté nord, tout en faisant le tour du lac des Nations. Au passage, de nombreuses attractions incitent à prendre une pause divertissante ou gourmande, permettant ainsi de casser le rythme, pour le bonheur de tous.

L’axe de la Massawippi est aménagé sur une ancienne voie ferrée. Cette piste cyclable propose un parcours facile à faible dénivellation, idéal pour toute la famille. Au milieu du parcours, la Mine Capelton vous accueille pour une bonne crème glacée, avant une prochaine pause sur les rives du lac Massawippi.

L’axe de la Saint-François arpente les rives de la rivière Saint-François et laisse entrevoir des paysages bucoliques. Passant par le centre-ville, les cyclistes peuvent admirer deux magnifiques murales qui dévoilent chacune une tranche de vie du quartier de l’est de la ville.

Sherbrooke fait aussi une belle place aux vélos de montagne et autres. Le Mont-Bellevue offre un véritable défi aux amateurs puisque de vastes pistes sont dédiées aux spécialistes des descentes accidentées. La Base de plein air André Nadeau propose également de nombreux sentiers parfaits pour les pneus crantés. Ces pistes sont de belles occasions de se balader à l’écart de la ville pour profiter de la fraîcheur du boisé et d’observer, au détour d’un virage, le ruisseau serpenter sous les ponts de bois.

Publicité

Autres suggestions

Destinations, Québec

Aventures gourmandes en Montérégie

La Montérégie est pour cela une terre d’accueil exceptionnelle pour les cyclistes en quête de séjours aux mille saveurs.
Destinations, Québec

Bikepacking : La réserve faunique des Laurentides sur deux roues

Les cyclistes, persona non grata dans la forêt boréale de la réserve faunique des Laurentides ? Plus depuis peu, et c’est tant mieux. Shimano est ...
Maxime Bilodeau 05-04-2024
Présenté par Tourisme Montérégie
Québec

C’est le printemps, cap sur la Montérégie !

La Montérégie, par sa situation géographique tout au sud du Québec, est une région privilégiée au printemps. Les températures y sont clémentes rel
Vélo Mag 13-03-2024