Publicité
Québec

Mont-Tremblant – Gros pneus sur neige

08-02-2019
Fatbike tremblant

Photo: Norco Canada

J’ai rongé mon frein toute la semaine avant de le lâcher avec bonheur sur les sentiers de Mont-Tremblant. Un beau -15oC, un ciel bleu, une neige toute fraîche de la veille, et soigneusement compactée des amis: voici réunis tous les ingrédients d’une mémorable sortie en fat bike.

Avant de se lancer, il faut quand même vérifier si les conditions sont acceptables, les sentiers tracés et les flocons de neige suffisamment compactés par le Snow Hawk, ce drôle d’engin, sorte de mini-motoneige traînant une chambre à air ventrue. Si vous ne prenez pas la peine de jeter un œil sur le site, vous en payerez le prix en vous enfonçant jusqu’au moyeu ou en roulant sur des sentiers détrempés. De toute façon, dans ce cas, les sentiers sont tout simplement fermés.

Fatbike tremblant

Sur les bords de la rivière du Diable

Toute la semaine, la pluie, verglaçante ou non, a transformé les restes de neige montréalais en soupe jaunâtre. La sortie en vélo à pneus surdimensionnés tant attendue tombait à l’eau, sauf que… Tremblant n’est pas Montréal, et la bordée mouillée montréalaise s’est métamorphosée dans le Nord en une quinzaine de centimètres de neige immaculée, le tout solidifié par un petit froid sec.

Lucie Lamy, la spécialiste du pneu à crampons du coin et directrice de Plein Air Mont-Tremblant, m’attend avec son fils Léo afin de me guider dans les sentiers. Avant d’imprimer les premières traces sur la neige fraîche, nous passons à la boutique Sport e-Bike Mont-Tremblant, où Leila et Didier nous ont préparé des vélos. Pour l’occasion, Vélo Mag s’offre une première en roulant un VTTAE, comme on l’appelle en Europe. Là-bas, les vélos tout-terrain à assistance électrique sont légion sur les sentiers. Même s’ils font figure d’extraterrestres ici, ça vaut le coup d’essayer ce qui va possiblement devenir une pratique courante.

Oui, le fat Felt a fière allure. Didier me rassure sur la fiabilité de la batterie par temps froid. «À -20oC, c’est sûr qu’elle perd un brin d’autonomie. Il suffit de faire tourner le moteur de temps en temps pour garder le tout au chaud, ce qui la préservera», explique-t-il dans un rapide cours «vélo à assistance électrique 101».

Fatbike tremblant

Léo sur son terrain de jeu

Quelques mètres sur le bitume du chemin du Village, histoire de chauffer et le vélo et l’athlète, et nous voilà dans les sentiers. Un court single rejoint La Villageoisede-Mont-Tremblant, un large sentier partagé entre les fatteux et les skieurs. On gagne rapidement les bords de la rivière du Diable. Ne vous privez surtout pas de quitter le sentier multifonctionnel, qui fait figure d’autoroute à côté de singles ludiques comme la Lynx, qui chatouille le bord de la rivière, et la Chouette ou l’Écureuil, qui offrent un peu de relief. Ces sentiers étroits sont également utilisés par les raquetteurs à l’occasion, mais comme aucun des divers usagers ne va à une vitesse excessive, se croiser ne pose pas problème. On y rencontre même quelques chevreuils pas plus impressionnés que ça par la grosseur de nos pneus. Il y a vraiment de quoi passer une bonne matinée dans les sentiers étroits mais accessibles en raison de la neige qui a gommé les obstacles et les irritants majeurs. On traversera la rivière par le pont Jackrabbit si on veut se réchauffer quelques minutes au refuge Forget.

Dans l’après-midi, je délaisse l’électrique pour un fat traditionnel en vue d’accompagner Émiliano. L’Argentin de Buenos Aires a trouvé ici son coin de paradis, et le vélo y a largement contribué. Nous partons du bureau d’accueil touristique, situé sur la montée Ryan au niveau du rond-point avec le chemin du Lac, sillonner le labyrinthe du boisé. Là encore, un chouette sentier se promène entre les arbres, bien à l’abri du vent. Le Geai Bleu, entre autres, mène au village.

La chose est connue, Tremblant procure un magnifique terrain de jeu hivernal. Il se peut bien que le fat bike, électrique ou non, soit le nouveau jouet de la prochaine saison des frimas.

Repères

Pour les conditions de fat: velomonttremblant.com

Hébergement: Ce ne sont pas les hébergements qui manquent à Tremblant. L’hôtel Mont-Tremblant a le mérite d’être dans le village, à côté de la boutique de vélo Cybercycle et pas trop loin du départ des pistes.

Sortie guidée: D-Tour organise des sorties en fat bike électrique -> dtourtremblant.com

Publicité

À lire aussi

Destinations, Québec

Victoriaville Coup de cœur dans les Appalaches

Il y a les très connues, des régions qui semblent avoir une tradition cycliste autant sur sentiers que sur route. Il y a aussi celles quimériteraient...
Québec

Région de Mégantic – pour grimpeur seulement

Souvenir d’une fin d’étape au Tour de Beauce: les coureurs sont au pied du mont Mégantic après un peu moins de 170 km de course; dans quelques...
Hors-Québec, Québec

8 endroits où rouler cet automne

Personne n’en doute, l’automne est une des plus belles périodes de l’année pour pédaler au Québec et dans l’est de l’Amérique du Nord....
Maxime Bilodeau 23-08-2018