Publicité
16-03-2021

J’ai enfin parcouru les 256 km de la Véloroute des Bleuets l’été dernier. Je dis enfin, car LA destination vélo en Amérique du Nord vient tout de même de célébrer sa 20e année d’existence! Depuis notre camp de base dans la ville d’Alma, nous avons roulé sur cette route quasi légendaire truffée de paysages somptueux, d’arrêts gourmands, d’activités en plein air et de rencontres d’une inestimable richesse. Le Lac-Saint-Jean : tout un territoire à découvrir en solo, en famille ou entre amis.

Un circuit au rythme de chacun

Je retiens un tas de choses des rencontres faites sur la Véloroute des Bleuets : des confidences échangées entre inconnus, les clips aux pieds, en bordure de la route notamment. Puis la réalisation que chaque cycliste façonne son périple selon le type de voyageur qu’il a choisi d’être, à ce moment précis de l’aventure.

Pour ma comparse et moi, l’idée était de découvrir la région du Lac-Saint-Jean un village à la fois, en prenant le temps de contempler et d’immortaliser ses paysages dont on nous avait tant vanté la beauté. Notre défi se voulait contemplatif et ferait de nous – nous allions rapidement le découvrir – d’éternelles adeptes de cyclotourisme.

D’autres voyageurs étaient portés par un inspirant désir d’enfiler le plus grand nombre de kilomètres au quotidien afin de faire de cette longue sortie un défi sportif. Plusieurs petites familles naviguaient quant à elles entre l’aspect récréatif, l’envie de se dépasser physiquement en famille et le plaisir de vivre des vacances différentes au cœur de paysages de cartes postales.

Nous étions, de façon unanime, saisis par la splendeur des paysages et des points de vue ahurissants sur les rivières et le fameux lac Saint-Jean. Tous soudainement encore plus heureux et fiers d’être Québécois.

Quant à l’accueil des habitants et des artisans de la région, il aura contribué à transformer les arrêts le long de cette boucle traversant pas moins de 15 municipalités et la communauté montagnaise de Mashteuiatsh en moments empreints de chaleureuses conversations.

Alma comme camp de base

En optant, comme bien des cyclistes, pour la ville d’Alma comme camp de base de notre expédition, nous nous sommes assurées d’amorcer notre aventure de la meilleure des façons qui soit.

En dormant dans un établissement Bienvenue cyclistes tout d’abord, situé en plein cœur du centre-ville. En ayant la possibilité d’aller acheter, à la dernière minute, les éléments d’équipement qu’il nous manquait dans une boutique spécialisée vélo. En sachant que les agences de voyages pour tours guidés pouvaient répondre à nos questions, en cas de besoin. Puis en ayant aussi la chance de profiter de notre soirée prédépart pour découvrir la ville et rouler sur la passerelle pour cyclistes nouvellement érigée dans le centre-ville d’Alma.

Nous trouver à deux pas de la Maison du vélo nous facilitait aussi la vie. C’est à cet endroit que nous avons laissé notre voiture, le temps de notre périple, et nos valises au service de navette de bagages; ce qui nous donnerait l’avantage non négligeable de voyager léger au quotidien.

À la boutique, nous nous sommes gâtées en nous procurant des maillots à l’effigie de la Véloroute des Bleuets, puis avons gonflé nos pneus à la Vélomobile Desjardins avant de donner nos premiers coups de pédale.

À l’image de chacun des jours de route à venir le long de la Véloroute des Bleuets, le premier nous a fait traverser champs, collines et plaines, pour rapidement nous éblouir de points de vue imprenables sur le quatrième plus grand lac québécois.

Informations utiles

– La Véloroute est le premier circuit électrifié en Amérique du Nord. Cinq bornes de recharge baptisées Vélovoûtes ont été pensées pour les utilisateurs de vélos à assistance électrique.

Plusieurs hôtels de la région offrent des forfaits vélo aux cyclistes-voyageurs.

– Des stationnements longues durées sont accessibles gratuitement aux abords de la Véloroute.

– Le service de navette de bagages permet aux cyclistes de voyager léger et de retrouver leurs valises à leurs hébergements (*partenaires de la Véloroute des Bleuets) le soir venu. (Plateforme de réservation en ligne)

– Plus de 65 ambassadeurs patrouilleurs sont déployés le long du circuit afin de donner des informations touristiques, d’aider les usagers à se repérer sur le circuit et d’offrir le service de premiers soins, au besoin.

– Les cartes interactives du circuit sont disponibles et téléchargeables sur l’application mobile Ondago.

– Des circuits thématiques (Route des bières et Circuit des Amusées) ont aussi été imaginés pour les visiteurs gourmands et avides de découvertes.

– Les navettes maritimes Le Maligneau et Le Péribonka permettent aux voyageurs de traverser les cours d’eau … sans se mouiller et sans quitter leur monture!

Quelques nouveautés

– De Alma, les cyclistes ont un accès direct au nouveau site de camping du parc National de la Pointe-Taillon, dans le nouveau secteur « Camp-de-Touage-Les-Îles » à Saint-Gédéon. Situé sur le site patrimonial du Camp de Touage, ce camping est truffé de petites plages sablonneuses isolées par des promontoires rocheux en bordure de la baie des Cauchon.

– Une nouvelle halte vélo a été aménagée dans la capitainerie de la marina du Centre de villégiature Dam-en-Terre. Les cyclistes de passage ont accès aux douches, aux casiers, à l’aire de repos et à la terrasse offrant un point de vue imprenable sur la rivière grande-Décharge.

Publicité

Autres suggestions

Non classé

Le Coin du Geek – Ep 80 – SVP… Modernisez la diffusion du Tour de France!

Soyons honnêtes… la diffusion du Tour de France (et des autres courses pro) n’est pas à la hauteur de son potentiel. Dans cette capsule, ...
Martin Turgeon 17-06-2024
Non classé

Tourisme et vélo : Un couple solide ?

L’histoire entre tourisme et vélo a commencé comme un mariage de raison. Aujourd’hui, on parle plutôt d’une cohabitation saine, quoique parfois ...
Maxime Bilodeau 03-06-2024
Actualités, Destinations, Québec

VAE : Le Québec branché

Les vélos à assistance électrique deviennent incontournables au Québec, en ville comme à la campagne. En préparation de vos vacances, nous vous ...