Publicité
Vélos et accessoires

Le bonheur gros format – Les trucs

31-10-2020
trucs fatbike

Probablement LA discipline cycliste la plus facile à expérimenter, voici quelques trucs pour vous aider à profiter du fatbike dès votre première sortie!

Publicité

Bien se nourrir

On ressent moins la faim et la soif durant une sortie peinarde sur pneus surdimensionnés en plein cœur de l’hiver que sur le bitume, en plein soleil de juillet. Pourtant, le corps a quand même besoin d’énergie pour fournir l’effort et combattre le froid. Chaque sortie de plus d’une heure doit donc être supportée par du carburant, tant solide que liquide. Le défi sera de choisir le bon produit… et de le garder au chaud.

La barre enrobée de chocolat qui fond dans vos poches l’été éclatera en mille miettes quand vous en prendrez une bouchée en hiver, si vous la transportez dans une poche extérieure de votre manteau. Plutôt que de vous briser les dents sur une barre congelée, privilégiez les jujubes. Il faut toutefois bien les choisir! Par exemple, les Clif Shot Blocks deviennent très durs l’hiver, tandis que les Honey Stinger restent mous et sont faciles à mastiquer. Si vous êtes un adepte du gel dans un flacon, diluez-le légèrement avec de l’eau afin qu’il reste plus liquide et que le bouchon ne fige pas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Blivet Sports (@blivetsports) le


Peu importe le type de collation que vous choisirez, il sera essentiel de la conserver près du corps, dans une poche interne de votre manteau. Si vos vêtements ne le permettent pas, un étui pour téléphone cellulaire porté près du corps fera l’affaire afin de garder votre casse-croûte au chaud. Si votre vélo en est muni, les manchons de guidon sont aussi un bon endroit pour déposer vos provisions ; la chaleur des mains fera office de réchaud.

Bien s’hydrater

Les liquides sont tout aussi difficiles à garder au chaud. Sachant qu’ils gèlent autour de 0 °C et que, généralement, on roule sous cette température, avec du vent (sans compter le vent généré par le déplacement du vélo), il faut absolument isoler sa bouteille. Plusieurs options s’offrent à vous. Nous les avons comparées afin de guider votre choix. De manière à simuler une randonnée, nous avons rempli des bouteilles identiques avec 500 ml d’eau à 20 °C, puis les avons laissées dehors, à -15 °C, en allant boire une gorgée toutes les 10 minutes. Nous avons aussi testé une bouteille isolée et un sac d’hydratation. Voilà qui démontre l’efficacité des différents systèmes et l’autonomie qu’ils vous donneront selon la météo. Si vous partez longtemps ou qu’il fait très froid, il est évidemment préférable d’utiliser de l’eau chaude. Nous avons fait la même expérience à une température extérieure de -6 °C, en remplissant les bouteilles avec de l’eau à 40°C. L’eau s’est maintenue entre 14 et 17 °C dans le cas des cinq premiers scénarios (voir tableau page ci-contre), tandis qu’elle a descendu à 8 °C pour la bouteille dans un porte-bidon. En ce qui concerne le sac d’hydratation, eh oui, l’eau a quand même gelé dans le tube!

comparaison bouteille eau hiver

Un autre truc pour combattre le froid consiste à utiliser une boisson énergétique plutôt que de l’eau pure. Elle gèlera à plus basse température et, au lieu de se solidifier en bloc, elle formera une gadoue encore possible à boire. Une bonne slush en hiver, pourquoi pas?

Bien choisir sa destination

La meilleure destination est celle qui est près de chez vous! Vous la trouverez dans le répertoire des sentiers de vélo de montagne et de fatbike de Vélo Québec (velo.qc.ca), qui en répertorie plus de 90. Si vous désirez bourlinguer à la recherche de beaux sentiers, Oka, Gentilly, Tremblant, Énergie CMB, Empire 47, Sentiers du Moulin, Le Boisé Panoramique et quelques autres sont autant d’incontournables. Au-delà de ces lieux renommés, certains sites moins connus méritent eux aussi une petite visite.

Tournée des Cantons de Rawdon

Le club de golf de Rawdon est le point de départ d’une quinzaine de kilomètres de beaux sentiers, et beaucoup plus au cours du Gros Samedi Fat, au début de mars, où le réseau de ski de fond laisse la place aux «tourneux» sur leurs vélos dodus.

tourneedescantons.com

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Si vous êtes allergique aux montées, vous adorerez, car le parcours est parfaitement plat. En fait, il est damé directement sur la glace de la rivière Malbaie, surplombée par des falaises gigantesques.

sepaq.com/pq/hgo

Centre nature de Saint-Basile

À 45 minutes de Québec, ce petit village abrite le siège social du Groupe Ciment Québec, une entreprise qui a appuyé le club local pour augmenter le réseau estival à 15 km. En hiver, les pentes sont douces et les tracés faciles ; c’est l’endroit idéal pour débuter… et progresser!

lecentrenature.com

Les Sentiers de l’inconnu

À la même distance de Québec, mais dans la direction de Montmagny, à Notre-Damedu-Rosaire, se cachent 20 km de sentiers très accessibles, gérés par un groupe de bénévoles passionnés, aussi dévoués pour damer les sentiers que pour organiser des événements sympathiques.

facebook.com/sentiersdelinconnu

Publicité