Publicité
Pratico-pratique

Le support de travail

15-04-2013


Que ce soit pour vous initier à la mécanique, nettoyer votre vélo à fond ou lubrifier votre chaîne et gonfler vos pneus juste avant un événement, l’utilisation d’un support robuste et facile d’emploi rend le travail sécuritaire et efficace.
Avant de choisir le type et le modèle de support qui vous conviendra le mieux, il vous faut identifier vos besoins en répondant aux questions suivantes:

•  Devrez-vous transporter ou ranger votre support, ou sera-t-il installé de façon permanente?
• Quel type de mécanique planifiez-vous faire: entretien mineur (gonfler les pneus, lubrifier la chaîne), mise au point (ajustement des freins et du dérailleur) ou travaux lourds (remplacement de composantes, dont le roulement de pédalier)?
• Les cadres de vos vélos ont-ils des formes hors de l’ordinaire (vélo de montagne à double suspension), ou sont-ils faits de matériaux relativement délicats (tubes en métal ou en composite très mince)?

Les supports de travail peuvent être regroupés en trois familles.
Les supports sur pied à pince sont les plus polyvalents. Ils donnent la possibilité de faire pivoter le vélo sur un axe horizontal. Certains comportent un pivot autour de l’axe vertical, ce qui facilite l’accès aux deux côtés du vélo. D’autres sont ajustables en hauteur pour permettre de positionner le vélo confortablement afin de travailler assis ou debout. Le vélo est retenu par une pince-étau, dont l’action est ferme et rapide, ou par une pince coulissante, plus longue à mettre en place mais dont l’ajustement de pression est plus précis, et donc convient mieux aux matériaux fragiles. Plus le support est lourd, plus il sera stable. Les pattes ayant une configuration en trépied sont mieux adaptées aux surfaces inégales. On retient préférablement le vélo par la tige de selle afin d’éviter d’abîmer le cadre. Aussi, ce type de support rend toutes les composantes accessibles. | $$$$ Efficient Velo Tools E-Z-Lift / $$$ Feedback Sports Pro-Elite / $$ Feedback Sports Recreational 

Avec les supports horizontaux, le vélo est supporté par le boîtier de pédalier, puis par un blocage rapide (quick-release) en lieu et place du moyeu avant ou arrière. Comme une des deux roues doit être enlevée, on ne peut travailler que sur l’avant ou l’arrière du vélo, puis on doit refaire le montage. Le vélo est stable et à bonne hauteur, mais sa position est fixe. La compatibilité avec certains vélos à double suspension ou aux fourches arrière à axe surdimensionné est à vérifier au cas par cas, par contre, ce type de support est très sécuritaire pour les vélos de route légers. Ces supports sont généralement plus légers et plus compacts que ceux à pince.  | $$$ Park Tool Super Lite Team Race (PRS-21)

Les supports miniatures tiennent le vélo en équilibre généralement en soulevant la roue arrière du sol. Pratique pour ranger le vélo ou faire des travaux minimaux tels que gonfler les pneus et lubrifier la chaîne, ils sont très compacts, abordables et facilement transportables. La stabilité de certains d’entre eux est cependant un peu douteuse, surtout si votre vélo est lourd. Selon le modèle, le vélo est retenu soit par la base et le hauban gauche, soit par le boîtier de pédalier et la base du tube diagonal. | $ Topeak FlashStand

Publicité