Publicité
Pratico-pratique

Que faire avec son vélo l’hiver?

21-10-2020
velo hiver trucs

Credit: Samuel Lajoie Gravelle

Que faites vous de votre précieuse monture pendant l’hiver? Voici 3 façons de préparer son vélo pour la saison froide!

Cyclochrome offre le service-course pour l’équipe cycliste l’équipe Logica Sport Cycling team présentée par Biemme

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CycloChrome (@cyclochrome) le

Entreposage d’un vélo pendant l’hiver

L’idéal bien sûr, c’est d’entreposer votre vélo dans un endroit chaud et sec. Quelques options s’offrent à vous soit; dans un sous-sol, un mini-entrepôt, ou dans un magasin de vélo. Ce dernier peut même offrir le forfait entreposage et mise au point qui vous coûtera autour de $99.

Le cabanon dans le fond de la cour peut toujours faire l’affaire. Par contre, assurez-vous qu’il n’y a pas de contenant de chlore pour la piscine car ce dernier accéléra la formation de rouille sur votre vélo. En fait, il suffit de protéger son vélo des intempéries et de l’humidité qui peuvent faire rouiller certaines composantes de votre vélo.

Si votre vélo repose sur les roues, gonflez les pneus une fois par mois. Cela évitera une déformation ou un manque d’air. S’il est suspendu par les roues ou par le cadre, regonflez les pneus seulement au printemps. Vérifiez aussi que vos pneus n’ont pas de coupures et ne sont pas craquelés sur les côtés. Inspectez également les composantes de votre vélo pour être certain que les freins et vitesses fonctionnent bien. Si vous n’avez pas les compétences pour réparer vous-même votre vélo, faites faire une mise au point avant de le remiser. Comme ça, vous n’aurez qu’à remettre de l’air dans les pneus et votre vélo sera prêt pour le printemps.

Ainsi, vous serez parmi les premiers sur la route en début de saison, et vous éviterez la cohue qui revient chaque printemps dans les boutiques de vélo.

Les exerciseurs  (simulateur de route)

Deux sortes de trainers sont disponibles.

  • Direct drive
  • Avec rouleau

Si vous utilisez un exerciseur avec rouleau, vous devez installer sur votre roue arrière un pneu spécifique à cet effet puisque la friction générée usera prématurément votre pneu conventionnel. Ce système offre beaucoup plus de résistance et ne nécessite que cette modification avant d’installer votre vélo pour utiliser un tel trainer.

Les exerciseurs « Direct drive » simulent l’effet de rouler à l’extérieure bien mieux qu’un exerciseur à rouleau et est de plus beaucoup plus silencieux à hautes vitesses.

Vous n’aurez pas besoin de pneu spécifique, car le vélo est monté directement sans sa roue arrière. La seule chose à se procurer est une cassette pour les exerciseurs qui ne la fournissent pas, évidemment avec le même nombre de pignons que votre vélo afin de maintenir les mêmes ratios et ainsi optimiser votre entrainement.

Puisque ces systèmes utilisent dans les 2 cas votre vélo, vous n’aurez donc pas à prévoir une place au chaud pour votre monture, elle sera bien en évidence chez vous et vous servira de gym personnel. Il faut tout de même prévoir un entretien au printemps puisque bien que stationnaire, votre vélo accumulera les kilomètres et devra recevoir les soins en conséquences avant de le remettre sur le réseau cyclable.

Préparation du vélo d’hiver

L’idéal est d’avoir un vélo avec un système de vitesses internes ou même n’avoir qu’une seule vitesse avec des freins à rétro pédalage puisque les dérailleurs externes finissent tôt ou tard par souffrir de froid, du sel, et de la rouille.

Aussi, il est préférable d’avoir sur son vélo des gaines de vitesse et de frein pleine longueur. Cela évite aux parties normalement exposées aux intempéries de rouiller et permet une utilisation plus normale des composantes

L’utilisation d’une huile pour la chaine dite « wet », plus visqueuse donc plus adhérente, résiste mieux aux intempéries. Ici encore, le but est de permettre aux pièces mobiles de demeurer en mouvement et d’évitert par la même occasion la formation de rouille sur ces pièces clés du vélo.

Il est également conseillé de lubrifier fréquemment les pivots de dérailleur (avant et arrière) avec un lubrifiant liquide comme du PL100, ou n’importe quel autre lubrifiant pénétrant. Cela évite qu’il rouille et gêne leur fonctionnement.

Les pneus relativement étroits avec crampon, métalliques ou caoutchoutés, sont conseillés pour bien évacuer la neige et atteindre la couche dure qui favorise la traction. Plusieurs fabriquant offrent maintenant des produits performants qui favoriseront la pratique sécuritaire du vélo l’hiver.

Les garde-boues sont essentiels pour éviter l’accumulation de neige, glace et « sluch » qui viennent ralentir ou même bloquer le fonctionnement des pièces En plus, il vous permette d’arriver à destination un peu plus propre!

Évite de remiser votre vélo à la chaleur, cela va faire fondre la neige et le sel qu’elle contient s’infiltrera avec l’eau de la fonte partout dans votre vélo, et nous ne voulons pas cela. Selon moi, il est préférable de laisser son vélo gelé tout l’hiver. Le sel agira comme le chlore et accélérera l’oxydation des métaux de votre monture, c’est ce que vous voulez éviter pour maximiser votre plaisir de rouler pendant la saison froide.

Alors vous avez le choix pendant l’hiver de remiser, s’entrainer ou s’adapter pour profiter au maximum de votre vélo.

Publicité