Giro d'Italia 2018

Retour sur le Grand Départ Israélien

Francois-Leo Fortin G. - 07/05/2018

Étape 1 - Jérusalem-Jérusalem (TT - 9,7 km)

Dumoulin au TT

Après une pratique marquée par les chutes, celle de Chris Froome notamment, c’est Tom Dumoulin qui remporte la première ce contre-la-montre et conserve ainsi son maillot rose acquis lors de l’édition 2017. Rohan Dennis, qui devait bien croire avoir gagné l’étape, a établi le meilleur temps très tôt dans la journée. Plusieurs coureurs ont été plus rapides à la mi-parcours , mais tous se sont éteints tranquillement par la suite… jusqu’à ce que Dumoulin, dernier coureur en piste, pulvérise le chrono et l’emporte.
 

Étape 2 - Haiffa-Tel-Aviv (Sprint – 167 km)

Départ étape 2

Le cyclisme est un sport d’équipe et cette deuxième étape en est un bon exemple! Tout d’abord, c’est BMC Racing qui a travaillé fort pour permettre à Rohan Dennis de prendre le Maglia Rosa avec les bonus aux sprints intermédiaires. Ensuite, Quick Step s’est emparé de la tête du peloton afin de aider Elia Viviani de naviguer dans les rues de Tel-Aviv et remporter le sprint.
 

Étape 3 - Be’er-Eilat (Sprint - 229 km)

Viviani gagne!

Ce n’est qu’après avoir rattrapé le dernier coureur de l’échappé matinale, un certain Guillaume Boivin, à 6 km de la ligne d’arrivée que la course s’est animée. Sam Bennett de Bora-Hansgrohe a ouvert le sprint en premier, coinçant Elie Viviani  dans les barrières par la même occasion. L’italien a joué du coude pour garder un peu d’espace et a réussi à remporter l’épreuve. Sacha Modolo de EF Education First s’est glissé en seconde place… sans avoir à faire le dur.



Et la suite…
Ça redémarre dès demain pour 198 km entre Catania et Caltagirone, en Sicile cette fois. Ne manquez pas le final, il est court, mais ça monte raide!
 


motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: