Publicité
Hors-Québec

Un printemps à Washington

03-10-2018
washington DC

Obélisque emblématique surplombant le National Mall, érigé en l’honneur du premier président des États-Unis

Explorer la capitale états-unienne et ses environs à vélo, pourquoi pas? Washington est certes une destination privilégiée des férus d’histoire et de culture, toutefois les cyclistes peuvent pareillement y trouver leur compte. Voici quelques suggestions d’escapades à bicyclette sur les deux berges d’un grand cours d’eau.

La Virginie est aux portes de Washington. Il suffit de traverser le fleuve Potomac et nous voici dans cet État du Sud. La Mount Vernon Trail nous transporte dans le temps, à l’époque des balbutiements de la nation étatsunienne. Du cœur de la ville par le pont Arlington Memorial, cette piste cyclable asphaltée et presque complètement séparée de la route borde l’ouest du Potomac sur près de 30 km. Dès le départ, les monuments historiques du National Mall s’élèvent au loin, sur l’autre rive – une façon unique de contempler ces symboles qui font la renommée de Washington. On longe le cimetière national d’Arlington, où sont enterrés les soldats américains de toutes les guerres. Environ 6 km après le départ, il est possible d’apercevoir le fameux Pentagone, quartier général du département de la Défense des États-Unis.

La randonnée mène vers le sud au quartier historique d’Alexandria. Une promenade sur la rue King donne l’occasion de goûter au charme de son architecture du XVIIIe siècle et du George Washington Masonic National Memorial, un monument tout aussi impressionnant, bien que moins connu, que ceux du National Mall. Les amateurs d’art s’intéresseront aux artistes de la région à la Torpedo Factory Art Center, une ancienne usine de torpilles.

Hébergeant aujourd’hui un marché public hebdomadaire, le Market Square d’Alexandria fut, au début du XIXe siècle, l’un des plus importants marchés d’esclaves du pays. Des milliers d’esclaves y furent vendus avant d’être transférés vers les champs de coton des États sudistes.

Au sud d’Alexandria, la piste cyclable est tout en verdure, vallonnée, et la montée vers Mount Vernon graduelle. Le clou du spectacle apparaît au bout du chemin: l’ancien domaine de George Washington, recelant un manoir de 1025 m2 et quatre jardins. Une visite du domaine replonge dans l’époque de la guerre d’indépendance et de la fondation des États-Unis. Construit en 1735 par Augustine Washington, le père de George, Mount Vernon était à l’origine une plantation. George Washington en hérita en 1762 et y demeura durant 45 ans. En outre des 21 pièces du manoir, le domaine comporte un musée, une distillerie, un jardin botanique, une pépinière et les tombes de George Washington et de son épouse, Martha.

Sur la route des vins

Mount Vernon trail

Mount Vernon Trail

La Virginie est le cinquième producteur de vin aux États-Unis. Lee

sburg, bourgade délicieusement coloniale à une soixantaine de kilomètres de la capitale états-unienne, est une destination fort prisée des œnologues. La voiture de location ne sera pas nécessaire: la route des vins se parcourt à vélo. Plusieurs options s’offrent aux cyclistes à partir du centre-ville, dont les deux ci-dessous.

La Chesapeake and Ohio Canal Trail s’étire sur presque 300 km du quartier Georgetown, au centre-ville de Washington, jusqu’à Cumberland, au Maryland. Bitumée sur les premiers kilomètres, la piste cyclable est ensuite en terre et en gravier compact. Le Chesapeake and Ohio Canal, un parc national où nature et histoire se côtoient et qui suit le fleuve Potomac sur son rivage est, a joué un rôle clé dans l’histoire des États-Unis, notamment dans le domaine du transport, du début du XIXe siècle jusqu’aux années 1920. Au 25e km (mile 15), le Great Falls Tavern Visitor Center propose des tours guidés en bateau tiré par des mules, à l’image de ceux utilisés vers 1870 – une façon à l’ancienne de raconter l’histoire de la navigation sur le canal. Le lieu permet également d’admirer le tumultueux Potomac dans toute sa splendeur. Au 58e km (mile 36), un traversier, le White’s Ferry, passe d’une rive du fleuve à l’autre et accoste à Leesburg, en Virginie.

Une autre route, plus rectiligne et entièrement goudronnée mais moins pittoresque, sillonne la Virginie. Il s’agit de prendre d’abord la Custis Trail, accessible du National Mall par l’un des ponts qui relient Washington à la Virginie. Cette première section longe des autoroutes, cependant la piste cyclable est bien aménagée, isolée de la voie rapide, et les kilomètres s’enchaînent aisément jusqu’au parc Bon Air, dans le quartier Brockwood, où elle rejoint la Washington and Old Dominion Trail. Autrefois une voie ferrée, la W&OD Trail quittait le noyau urbain avant d’aborder la campagne de la Virginie puis d’atteindre Leesburg.

Capital Crescent Trail

Capital Crescent Trail

Leesburg est un point de départ de choix pour explorer les vignobles du comté de Loudoun. Au nombre de ceux-ci, le Zephaniah, magnifique, appartenant à la famille Hatch depuis trois générations. Cette ancienne ferme comprend un jardin de fleurs, des bancs à l’ombre d’arbres majestueux ainsi qu’un manoir construit en 1820 qui abrite la salle de dégustation. En raison de son décor enchanteur, de la qualité de son vin et de l’accueil chaleureux de ses propriétaires, il n’est pas surprenant que ce domaine figure parmi les 25 meilleurs vignobles des États-Unis, selon le magasin de voyages Travel + Leisure. D’autres vignobles du secteur méritent un arrêt. Les amateurs de whisky trouveront leur bonheur à la distillerie Catoctin Creek.

Tour de ville nature et branché

Chesapeake and Ohio Canal Trail

Chesapeake and Ohio Canal Trail

Inutile de sortir de la ville pour faire une belle balade de vélo entre nature et quartiers branchés. Et ouvrez l’œil, car il n’est pas rare d’apercevoir des chevreuils! Voici une idée d’itinéraire calqué sur le réseau cyclable de la grande agglomération de Washington et parsemé de certains de ses points forts.

Le point de départ: Georgetown. Ancienne ville du Maryland fondée en 1751, ce qui est maintenant un quartier de la capitale étatsunienne séduit par son cachet antique et ses rangées d’immeubles aux allures aristocratiques. La Rock Creek Park Trail, du nom de son ruisseau, borne le quartier à l’est. Cette piste cyclable urbaine quitte graduellement l’animation du centre-ville pour se réfugier plus au nord dans le parc Rock Creek, une oasis de verdure au cœur de Washington qui n’a rien à envier au Central Park de New York.

À l’entrée du parc s’étend le zoo national de Washington – gratuit – de la Smithsonian Institution. Il héberge 2000 animaux de plus de 400 espèces différentes; les pensionnaires les plus appréciés sont certainement les pandas géants Mei Xiang, Tian Tian, Bao Bao, Tai Shan et Bei Bei. On y trouve également le Smithsonian Conservation Biology Institute, un acteur clé de la protection des espèces en voie d’extinction – jolie façon de découvrir des espèces rares et d’en apprendre davantage sur les enjeux de conservation.

Le parc Rock Creek, qui s’étend sur près de 700 ha, est une véritable forêt en pleine ville. Les Washingtoniens aiment s’y rassembler à l’occasion d’un pique-nique en famille. La fin de semaine, Beach Drive, une route qui dessine un sinueux tracé nord-sud au milieu du parc, est fermée aux automobiles, au grand plaisir des cyclistes. Bien que le parc soit très agréable à vélo, plusieurs n’hésiteront pas à abandonner leur monture le temps de s’aventurer dans l’un des nombreux sentiers pédestres afin d’y observer la flore et la faune.

Au nord du parc, la Georgetown Branch Trail en direction ouest mène vers Bethesda, une banlieue résidentielle aisée située au Maryland. Son secteur commercial est un des lieux favoris pour un rafraîchissement bien mérité. Aux angles des avenues Bethesda et Woodmont, les options ne manquent pas, que ce soit pour un café, une bouchée ou un verre en terrasse.

SUP sur le Potomac

Un peu de stand-up paddle board sur le fleuve Potomac

Une fois la croûte cassée, il suffit d’emprunter la Capital Crescent Trail à l’intersection de ces deux avenues commerçantes pour retourner vers Georgetown et boucler la boucle. En effet, cette piste cyclable, populaire auprès des navetteurs à vélo, ramène vers le centre-ville sans crier gare. Bordée de forêts, paisible, elle soustrait les cyclistes à l’activité citadine sans qu’ils aient à quitter la ville. Et si le temps le permet, pourquoi ne pas s’arrêter à Fletcher’s Cove? À moins de 5 km en amont de Georgetown, cette petite marina loue des embarcations à l’heure. Un endroit idéal à partir d’où naviguer sur le Potomac en kayak, en canot ou en planche à pagaie au coucher du soleil.

Publicité

À lire aussi

Destinations, Hors-Québec

Nord du Nouveau-Brunswick • Plein la panse!

Quatre destinations, quatre manières de pédaler, quatre aventures bien distinctes : le nord du Nouveau-Brunswick vous convie à un véritable...
Maxime Bilodeau 30-09-2017
Destinations, Hors-Québec

Rêve d’Alaska

J’en rêvais depuis si longtemps. L’Alaska, avec ses grands espaces, sa chaîne de montagnes, son mythique mont Denali, sa vie sauvage et ses jours...
Vélo Mag 24-06-2018
Hors-Québec, Québec

8 endroits où rouler cet automne

Personne n’en doute, l’automne est une des plus belles périodes de l’année pour pédaler au Québec et dans l’est de l’Amérique du Nord....
Maxime Bilodeau 23-08-2018