Publicité
Actualités

2e place pour Mike Woods!

24-04-2018

Michael Woods n’est plus un petit nouveau du peloton WorldTour. Sa magnifique 2e position à Liège-Bastogne-Liège dimanche dernier prouve une fois de plus que le Canadien de 31 ans à sa place au plus haut niveau du sport.

Rares sont les surprises dans une épreuve aussi difficile que « La Doyenne » et l’ancien coureur converti au cyclisme a montré qu’il avait des aptitudes tactiques équivalentes à la puissance de ses jambes.

« C’est définitivement le meilleur résultat de ma vie, » déclare Woods dimanche après la course. « C’est comme une victoire pour moi. »

Tous les cyclistes savent que ça prend plus que simplement des gros jambons et de gros poumons pour gagner au niveau WorldTour. Le podium du week-end dernier démontre bien à quelle vitesse Woods a su apprendre les rudiments des tactiques de course pendant son ascension vertigineuse. Il a maintenant la puissance et la stratégie pour être à l’avant du peloton dans les moments clefs. Bien positionné sur La Redoute et la côte de la Roche-aux-faucons, il a pris les bonnes décisions pour se mettre en position de monter sur le podium.

« J’ai prouvé aujourd’hui que je peux gagner une course WorldTour », dit Woods. « J’étais à l’avant et c’était cool ! »

Bravo à Bob Jungle (LUX) et Romain Bardet (FR) pour leur 1ère et 3e place respectives. Ne pas manquer la présence de Woods sur le Giro d’Italia qui commence dès le 4 mai prochain !
 

Publicité

Autres suggestions

Le blogue de David Desjardins

Alors, c’est fini ou pas, ce Tour de France?

Je ne vois pas vraiment comment on pourrait demander mieux. Quel Tour splendide! Nous sommes au second et dernier jour de repos et nous n’avons eu à ...
David Desjardins 15-07-2024
Le blogue de David Desjardins

Tour de France : la méthode champenoise

Anthony Turgis semblait complètement incrédule après avoir passé le premier la ligne d’arrivée à Troyes. À ses côtés, Pidcock, Gee et consorts ...
David Desjardins 08-07-2024
Le blogue de David Desjardins

L’empereur Romain, le roi Biniam, le preux Kevin et le chevalier Tadej

Wô, quel début de Tour quand même. L’an dernier, les premières étapes au Pays Basque étaient à couper le souffle. Cette année, l’introduction ...
David Desjardins 03-07-2024