Publicité
Actualités

Bewegen, des vélos électriques en libre-service du Québec

16-08-2017

Depuis trois ans, l’entreprise de Saint-George-de-Beauce a implanté 2000 de ses vélos dans plusieurs villes d'Europe et des États-Unis, dont Baltimore.

Comble de l’ironie, Bewegen – dont le nom signifie « bouger », en Néerlandais — n’a pas encore réussi à implanter ses montures dans des villes canadiennes ou québécoises. Un essai est néanmoins en cours dans le quartier Saint-Roch, à Québec, où trois unités ont été déployées pour l’été.

Ce projet de démonstration n’est pas fortuit : l’assistance électrique dont sont pourvus les vélos Bewegen est idéale pour naviguer entre la haute et la basse ville de la capitale nationale. Québec évaluera les retombées du projet à la fin de l'été avant de décider s'il y donnera suite.

Selon Raymond Dutil, cofondateur de Bewegen et PDG de Procycle, dont les usines accueillent la production de la jeune entreprise, l’assistance électrique est la voie de l’avenir dans le domaine du vélo en libre-service.

« Ces systèmes ont un impact positif sur les saines habitudes de vie. En effet, les vélos électriques permettent à plus de gens d’utiliser ce transport actif, peu importe leur niveau de forme physique, leur âge, ainsi que la température et la topographie d’une ville », explique-t-il par voie de communiqué.

Bewegen souhaite d’ailleurs une présence de ses vélos dans une centaine de villes d’ici 10 ans.

Photo : Groupe CNW – Bewegen

Publicité