Publicité
Actualités

Bixi : Le calme après la tempête (bis)

08-06-2017

Comme par le passé, l’organisme de vélopartage Bixi Montréal rapporte un surplus ainsi qu’une hausse de l’utilisation de ses vélos dans son plus récent bilan financier, dévoilé hier.

L’organisme à but non lucratif (OBNL) qui gère le système de vélo en libre-service depuis 2014 – et quatre années de déficits constants et récurrents qui ont forcé son prédécesseur à se placer sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité – a généré un excédent financier de l’ordre de 654 075 $ pour 2016.

Il avait aussi terminé l’année financière 2014 et 2015 avec des surplus, respectivement de 818 000 $ et de 282 000 $.

En 2016, 234 500 clients différents ont effectué plus de 438 000 achats et 4,1 millions de déplacements à Bixi. C’est 27 % de déplacements de plus qu’en 2014.

Avec cet argent, Bixi promet de « maintenir un service de qualité pour les usagers, des frais d’utilisation abordables ainsi que de financer les améliorations locatives nécessaires à l’optimisation du service », peut-on lire par voie de communiqué.

Plus tôt en 2017, 80 stations, 1 000 vélos et 2 214 points d’ancrage ont été ajoutés au réseau.

Photo : Yanik Crépeau, via Wikimedia Commons

Publicité