Publicité
Le blogue de David Desjardins

Le Tour de France en 5 questions

28-06-2024

Tour de France 2023 – Etape 13 – Châtillon-sur-Chalaronne / Grand Colombier (137,8 km) – POGACAR Tadej (UAE TEAM EMIRATES), VINGEGAARD Jonas (JUMBO-VISMA), PHILIPSEN Jasper (ALPECIN-DECEUNINCK), POWLESS Neilson (EF EDUCATION – EASYPOST), IZAGUIRRE INSAUSTI Ion (COFIDIS)

C’est parti pour une autre Grande Boucle qui débute avec beaucoup de questions concernant les prétendants au titre. En voici une poignée.

J’ai finalement terminé la seconde saison de Unchained sur Netflix. Comme je l’espérais, ça s’améliore considérablement dans les deux derniers tiers, sur le plan de la construction, du rythme, mais aussi dans la qualité du contenu obtenu par l’équipe en immersion et dans les entrevues. En particulier celles avec Patrick Lefevère, tantôt colérique, tantôt presque attachant… Attachant comme peut l’être un grizzly, mettons.

Il se trouve que c’est certainement la meilleure manière de se mettre en train pour ce Tour de France qui débute à Florence, ville pillée par le tourisme de masse et à laquelle il est ardu de trouver un semblant de charme entre deux instagrammeuses qui prennent la pose. À côté de ça, le grand carnaval du Tour aura presque l’air d’un répit pour cette ville victime de sa beauté.

Il y a donc Unchained pour se mettre dans l’esprit de la course. Il y a aussi quantité de matériel pour se préparer au présent Tour : balados (je vous conseille ceux de Escape Collective, dont How the Race Was Won), articles, entrevues, vidéos sur YouTube.

Histoire de faire différent, plutôt que d’y aller de prédictions, ou d’isoler, comme d’autres, les étapes déterminantes de cette Grande Boucle qui se terminera exceptionnellement sur la côte niçoise (because les Jeux de Paris), je vous propose quelques questions sans réponse pour le moment. Des inconnues qui devraient nous guider dans notre appréciation de la course pour les trois prochaines semaines.

Dans quel état sont Pogačar et Vingegaard?

Le premier vient à peine de conclure une tournée triomphale au Giro, mais a aussi évoqué qu’il a récemment eu la Covid (il y a moins de deux semaines). Le second se remet d’une chute épouvantable au Tour du Pays Basque au début avril et n’a pas coursé depuis. Ont -ils pleinement récupéré et retrouvé leur niveau de forme optimale?

On risque d’en avoir une idée dès la quatrième étape, sur le col du Galibier. Ou alors peut-être même au premier jour, qui semble destiné à une échappée, mais qui pourrait aussi servir, en raison de son parcours accidenté, à prendre quelques précieuses secondes en otage, dès le départ.

Qui pourrait causer la surprise au classement général?

D’abord, il y a Roglič (Redbull -BORA – hansgrohe) Le Slovène n’a peut-être pas été outrageusement dominant au Critérium du Dauphiné, mais il a tout de même connu une bonne course et s’est peut-être aussi abstenu de tout laisser sur la route en prévision du Tour. Il s’amène avec une puissante escouade qui devrait aussi très bien le soutenir.

C’est aussi le cas de Carlos Rodrigez (INEOS – Grenadiers), 4e au général du Dauphiné, champion au général du Tour de Romandie, 2e au Pays Basque, le « tueur silencieux » de cette prestigieuse équipe peut aussi compter sur un groupe de mercenaires de grand luxe. Dont Geraint Thomas, Egan Bernal, Tom Pidcock (qui sera sans doute à la chasse aux étapes, toutefois), mais aussi des fins renards et énormes moteurs comme Michal Kwiatkowski, Ben Turner, Laurens De Plus et Jonathan Castroviejo.

Est-ce qu’il y aura des surprises? Ne rêvons pas en couleurs : Evenepoel n’a pas l’air au sommet, Richard Carapaz ne fait pas le poids, je doute qu’un Derek Gee refasse le coup du Dauphiné, et Eric Mas comme David Gaudu feront sans doute comme à leur habitude : décevoir leurs fans.

Jasper Philipsen dominera-t-il les sprints?

Quand on regarde le tableau des partants, on a envie de dire oui, sans hésiter. Et pourtant… Philipsen n’est pas si dominant cette saison. Arnaud de Lie vient de lui ravir le titre de champion de Belgique (devant, aussi, Tim Merlier et Wout van Aert). Quelques étapes semblent dessinées pour Michael Matthews (qui brille plus par sa constance que par ses victoires, mais bon, à force de cogner à la porte…), Mads Pedersen a connu un très bon début de saison, et qui sait, Fabio Jacobsen pourrait connaître un (toutefois improbable) regain de forme… Quant à Dylan Groenewegen, il vient aussi de remporter son championnat national (Pays-Bas) et une étape au Tour de Slovénie. Ah ouais, et Cavendish? Ben c’est (encore) son dernier Tour. Il tente (encore) de prendre le record de victoires d’étapes sur la Grande Boucle. Ce n’est pas gagné pour lui, mais il ne faut jamais exclure Cav de l’équation. Le gars a plus de vies qu’un chat.

Qui seront les grands baroudeurs?

On a vraiment un très beau contingent de chasseurs d’étapes cette année. Magnus Cort, Romain Bardet, Stephen Williams, Alberto Bettiol (nouveau champion d’Italie), Pello Bilbao et Matej Mohorič, Giulio Ciccone, Félix Gall (sauf s’il vise le général), Wout van Aert, et sans doute quelqu’un qui voudra racheter l’honneur perdu d’avance à la FDJ.

Le Tour se jouera-t-il au dernier jour?

J’ADORE les fins de grands tours sur un contre-la-montre, comme ce sera le cas cette année au Tour. Je préfère de loin ce scénario à la procession victorieuse vers Paris. La course de vérité entre Monaco et Nice qui clôturera ces 21 jours de course ne sera pas de tout repos, puisqu’elle comprend deux bonnes bosses.

Si les prétendants à la tunique jaune se retrouvent à quelques secondes les uns des autres, on pourrait avoir la fin de Tour de France la plus haletante depuis longtemps.

Sur ce, bon Tour!

Publicité

Autres suggestions

Le blogue de David Desjardins

Tour de France : la méthode champenoise

Anthony Turgis semblait complètement incrédule après avoir passé le premier la ligne d’arrivée à Troyes. À ses côtés, Pidcock, Gee et consorts ...
David Desjardins 08-07-2024
Le blogue de David Desjardins

L’empereur Romain, le roi Biniam, le preux Kevin et le chevalier Tadej

Wô, quel début de Tour quand même. L’an dernier, les premières étapes au Pays Basque étaient à couper le souffle. Cette année, l’introduction ...
David Desjardins 03-07-2024
Le blogue de David Desjardins

Les petits flics (qui haïssent les vélos)

Le village de Château-Richer, sur la Côte de Beaupré, a récemment adopté un règlement interdisant l’accès aux cyclistes à l’une des plus ...
David Desjardins 27-06-2024