Publicité
Actualités

Tendances de la planète fatbike

13-11-2023

© Gilles Morneau / Empire 47

Partout dans le monde, toute l’attention est dirigée vers le vélo électrique, et l’engouement pour le fatbike semble s’étioler doucement. Mais il en va autrement au Québec, un microcosme où l’on trouve beaucoup de belle neige, beaucoup de belles destinations et beaucoup de beaux sentiers ! Pour bien en profiter, voyons quels sont les composants en vogue sur les vélos dodus et ceux qui prennent la sortie.

Une offre québécoise de qualité

Pendant que Norco écoule encore ses modèles de 2022 et que Specialized abandonne la production de vélos gras, d’autres grandes marques comme Trek, Giant ou Pivot gardent le cap et offrent des modèles intéressants. L’offre est encore plus alléchante du côté des marques québécoises. Les Louis Garneau, Rocky Mountain, Spherik, Devinci et Panorama ont su adapter leurs produits aux rigueurs de notre hiver. La pénurie de pièces due à la pandémie étant maintenant révolue, les boutiques ont des vélos en stock et les prix sont souvent réduits. Surveillez les aubaines !

Suspension avant 👎

C’était la grande nouveauté il y a quelques années, mais peu de modèles en sont aujourd’hui équipés. Notre climat, avec des chutes de neige fréquentes, permet de renouveler la surface damée et de garder les sentiers tout doux, rendant la suspension superflue.

Roues de 26 po 👎

Le format de roues original de 26 po a peu à peu été remplacé par le 27,5 po, qui est devenu la norme. La presque totalité des vélos offerts adoptent ce grand diamètre, qui procure plus de traction et vous fait profiter de sa force d’inertie. Désolé, mais votre pachyderme usagé aux roues de 26 po a donc perdu beaucoup de valeur. 

Pneus de 3,8 po 👎

Ces pneus « minces » chaussaient (et chaussent encore) certains modèles conçus pour la vitesse et la performance sur surface dure. Ce format est devenu une exception, car la tendance est aux pneus larges, autour de 4,5 po, qui offrent une bonne traction et flottent mieux sur la neige. C’est une bonne chose, puisque certains centres bannissent tout simplement les pneus de moins de 4 po, jugeant qu’ils s’enfoncent trop dans la neige molle et créent des ornières.

Crampons de métal 👍

De plus en plus de fatteux munissent leurs pneus de « clous », ces pointes de métal insérées dans les crampons de caoutchouc, qui procurent un sentiment de sécurité quand les conditions deviennent glacées. La préférence des cyclistes va vers des modèles comme le Gnarwhal de Bontrager ou le Cake Eater de Terrene, deux pneus vendus en deux versions : « cloutée » ou « cloutable ». Ces derniers peuvent être utilisés sans clous, mais on peut y ajouter des clous achetés séparément. En réalisant soi-même l’opération, on peut doser l’accroche, en choisissant de clouter chaque crampon ou de créer des motifs moins mordants, en sautant un crampon ici et là.

Tige de selle télescopique 👍

Le fatbike suit la tendance du vélo de montagne. La tige de selle télescopique, auparavant offerte uniquement sur les modèles haut de gamme, équipe maintenant les machines de milieu ou d’entrée de gamme. C’est un must pour le cycliste expert qui affectionne les sentiers « fatduro », avec beaucoup de virages et un dénivelé négatif important. Toutefois, pour une personne débutante qui roule sur des terrains peu ou modérément vallonnés, c’est un accessoire qui n’est pas indispensable et qui ajoute du poids à une bécane joufflue déjà lourde.

Carbone 👍

On les voit de plus en plus dans les sentiers, ces vélos en carbone, légers, bien équipés et très performants. Ils coûtent plus cher, mais c’est un pas que plusieurs aficionados n’hésitent pas à franchir au moment de renouveler leur vieille monture. Plusieurs modèles intéressants sont offerts, notamment chez Pivot, Trek, Spherik et Panorama. Que vous choisissiez de faire le saut vers le carbone ou de vous en tenir à l’aluminium, le plaisir sera toujours au rendez-vous. Parce que l’hiver, au Québec, le bonheur se trouve au grand air, dans les sentiers enneigés. Et c’est du bonheur en gros format !

Publicité

Autres suggestions

Le blogue de David Desjardins

Alors, c’est fini ou pas, ce Tour de France?

Je ne vois pas vraiment comment on pourrait demander mieux. Quel Tour splendide! Nous sommes au second et dernier jour de repos et nous n’avons eu à ...
David Desjardins 15-07-2024
Le blogue de David Desjardins

Tour de France : la méthode champenoise

Anthony Turgis semblait complètement incrédule après avoir passé le premier la ligne d’arrivée à Troyes. À ses côtés, Pidcock, Gee et consorts ...
David Desjardins 08-07-2024
Le blogue de David Desjardins

L’empereur Romain, le roi Biniam, le preux Kevin et le chevalier Tadej

Wô, quel début de Tour quand même. L’an dernier, les premières étapes au Pays Basque étaient à couper le souffle. Cette année, l’introduction ...
David Desjardins 03-07-2024