Publicité
Québec

4 parcours pour prolonger la saison

26-10-2019

Vue imprenable du Vieux-Belœil, sur le bord de la rivière Richelieu

Si on est adéquatement habillé, il est tout à fait possible de prolonger sa saison sur route jusqu’à l’extrême limite. Ces circuits sont taillés sur mesure pour cela.

Publicité

Tour de lac

Waterloo – Lac-Brome

De Waterloo, le lac Brome est à quelques coups de pédale: une affaire de 10 km par la route 243. Une fois l’étendue d’eau de 15 km2 atteinte, on en fait le tour tranquillement, préférablement dans le sens antihoraire. Lors de votre passage à Knowlton (Lac-Brome), profitez-en pour vous rincer l’œil avec l’architecture typiquement britannique de ses bâtiments. Pas surprenant que la charmante localité soit membre de l’Association des plus beaux villages du Québec ! Le retour, à peine plus forçant que l’aller, s’effectue par la berge est du lac. Une mise en jambes d’environ 35 km.

Tant qu’à y être!

Coupez la sortie en deux à La cyclerie de Knowlton. À la fois café, atelier de vélo et bar laitier, l’endroit est décoré à grand renfort de pièces de vélo recyclées. À découvrir.

281, chemin Knowlton, Lac-Brome J0E 1V0

Petit temps d’arrêt en face du lac Brome
Photo: SÉBASTIEN LAROSE

Parcours du chemin du Roy, à Saint-Augustin-de Desmaures

Chemin du Roy

Saint-Augustin-de-Desmaures – Donnacona

Le chemin du Roy est doté d’un charme exceptionnel, surtout sa portion sise dans la région de la Capitale-Nationale. Du centre-ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, rejoignez la populaire route touristique par la côte Racette. Puis déambulez jusqu’à Donnacona, 30 km plus loin, en prenant soin de longer le fleuve Saint-Laurent. Après avoir franchi la rivière Jacques-Cartier par l’entremise de la tranquille rue Notre-Dame, rebroussez chemin par la route 138. Attention: cette sortie de 60 km gagne à être réalisée lorsque la brise souffle en provenance de l’ouest. Sinon, le retour risque d’être un chouïa compliqué…

Tant qu’à y être!

Réchauffez votre corps transi à L’Accroche Pied, dont les cafés, les soupes et les sandwichs simples mais honnêtes feront votre bonheur.

accrochepied.com

Rives de la rivière Yamaska

Massueville – Saint-Hugues Yamaska

Rares sont les cyclistes dans le coin de Massueville, Saint-Hugues et Yamaska. Pourtant, ces trois municipalités rurales, toutes localisées en bordure de la rivière Yamaska, forment une boucle parfaite pour la fin de la saison, puisque courte (approximativement 65 km) et peu accidentée. En plus, c’est l’enfance de l’art que de s’y retrouver: de l’église de Saint-Aimé, à Massueville, on emprunte le bien nommé rang du Bord-de-l’Eau Ouest en direction sud, on traverse le cours d’eau qu’on aura dès lors à sa gauche pour le reste de la randonnée. En vue d’engranger davantage de bornes, il est possible d’effectuer des détours par les municipalités de Saint-Jude et de Saint-David.

Tant qu’à y être!

Faites un arrêt au comptoir de vente de la Fromagerie Polyethnique, située à 15 minutes de Massueville. Ses fromages exotiques Le Bédouin valent le détour.

lebedouin.com

Rives de la rivière Yamaska

Tranquillité sur la rive de la rivière Yamaska

Vue imprenable du Vieux-Belœil, sur le bord de la rivière Richelieu

Virée champêtre

Belœil – Rougemont

Envie de paysages agrestes? Stationnez votre voiture à Belœil, puis enfourchez votre bécane en direction de la municipalité de Rougemont. Chemin faisant, vous enjamberez la rivière Richelieu avant d’arpenter les flancs du mont Saint-Hilaire par le bucolique chemin de la Montagne. Passé Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville, contournez le mont Rougemont par Saint-Damase et engagez-vous sur la route 231, qui devient La Grande-Caroline. Pour chatouiller vos mollets avec quelques bosses, c’est sur La Petite-Caroline, à votre droite, que ça se passe. Le retour au bercail se fait par la 229. Une boucle venteuse et très légèrement escarpée d’à peu près 65 km.

Tant qu’à y être!

Attablez-vous à la Crêperie du Vieux-Belœil, réputée pour ses crêpes bretonnes et son bâtiment bicentenaire.

lacreperieduvieuxbeloeil.ca

Publicité