Publicité
Nutrition

Trois tendances alimentaires pour cyclistes sous la loupe

31-01-2024

© Pexels Nataliya Vaitkevich

Trois tendances sous la loupe

En matière de nutrition sportive, certaines études mènent à l’émergence de nouvelles tendances populaires et d’autres au développement de nouveaux produits. Dans d’autres cas, ce sont des mythes sans fondements scientifiques. Trois courants en vogue ont attiré notre attention. 

  1. Le suivi de la glycémie à l’aide d’un glucomètre intelligent

Peut-être avez-vous déjà vu des athlètes professionnels porter sur eux un glucomètre durant une épreuve sportive ? Il s’agit d’un dispositif de surveillance du glucose en continu (SCG), semblable à un téléavertisseur, qui reçoit un signal d’un capteur inséré sous la peau. Il permet de connaître sa glycémie (taux de glucose sanguin) à toute heure du jour, et ce, même si l’individu n’a pas le diabète. Il peut mesurer les variations de la glycémie à des intervalles de 1 à 5 minutes et les transmettre à un téléphone intelligent. Ces petits appareils sont principalement conçus pour être utilisés par les personnes souffrant de diabète de type 1 et 2 et sont bien étudiés chez cette population. 

En tant que cycliste aguerri, avez-vous besoin de surveiller votre glycémie pour améliorer vos performances ? Les données recueillies par un appareil de SCG pourraient vous aider à mieux gérer votre consommation de glucides en vous informant de la quantité à ingérer et à quel moment. Par conséquent, cette gestion des glucides permettrait d’augmenter le stockage en glycogène, optimisant ainsi votre récupération et vous fournissant de l’énergie supplémentaire durant l’effort. Cependant, sachez que la précision et la validité de ces appareils chez les athlètes non diabétiques ne sont pas connues et doivent être étudiées. De plus, les systèmes de SCG ne mesurent que la glycémie. Cela ne donne pas un portrait global de votre condition, puisque plusieurs autres données sont manquantes, comme l’oxydation musculaire.

Bien que l’utilisation d’un tel appareil de mesure de la glycémie s’avère essentielle chez les diabétiques de type 1, elle est peu pertinente actuellement pour la majorité des athlètes. De nombreux éléments dans la nutrition et le mode de vie d’une personne sportive peuvent plutôt être évalués et optimisés avant de penser à installer un nouveau gadget sur le triceps.

  1. Les suppléments pour sportifs à teneur très élevée en glucides 

On voit de plus en plus de nouveaux produits qui mettent en avant-plan leur très forte teneur en glucides. Ces produits destinés aux sportifs fournissent entre 80 et 100 g de glucides par portion. Cela n’a rien de nouveau en soi. Ces produits riches en glucides sont, le plus souvent, simplement présentés dans des emballages plus gros. 

Ce genre de produit peut convenir à des athlètes de haut niveau, qui parcourent de longues distances et qui ont par conséquent des besoins énergétiques très élevés. Des études récentes suggèrent des quantités pouvant aller jusqu’à 120 g de glucides par heure d’effort. Cependant, pour la plupart des cyclistes, il n’est pas nécessaire d’ingérer de si grandes quantités de glucides à l’effort. 

  1. Les suppléments de lipides durant l’effort

Les régimes alimentaires fondés sur un apport élevé en lipides (de type cétogène) ont la cote depuis quelques années et influencent l’industrie des suppléments pour sportifs. Des suppléments composés d’acides gras à chaîne moyenne et à chaîne longue ont récemment fait leur entrée sur le marché et ont fait parler d’eux lors du récent Tour de France. Il s’agit des suppléments LiFT, de la société de technologie nutritionnelle 4Gold, propriété d’un certain Mathieu van der Poel. Un tel produit permettrait d’améliorer la performance sportive en combinant l’énergie rapide des deux types d’acides gras afin de fournir une source d’énergie supplémentaire et ainsi économiser le glycogène musculaire. Toutefois, il est recommandé par le fabricant d’incorporer ces produits à un apport optimal en glucides, avant et pendant l’effort, ou de les consommer à jeun. 

En ce qui concerne les évidences scientifiques, il en existe peu à l’heure actuelle et celles-ci portent principalement sur l’impact des acides gras à chaîne moyenne. 

Bref, que ce soit un nouveau régime alimentaire ou un nouveau produit, n’oubliez pas de bien vous informer sur le sujet avant de tester quoi que ce soit. Par ailleurs, avant de faire des modifications importantes à votre alimentation, faites-vous accompagner par un ou une nutritionniste.

Catherine Lepage est nutritionniste-diététiste, Dt. P., M. Sc.

Publicité

Autres suggestions

Nutrition

Recette pour cycliste : Salade de légumes verts et de tofu fumé

Cette recette est riche en vitamine K, en oméga-3 et en potassium. Accompagnée de tranches de pain complet multigrains, cette salade constitue un dîner ...
Catherine Lepage 01-02-2024
Nutrition, Santé

Manger pour vieillir en santé

S’entraîner pour vieillir en santé, c’est important, mais ce qu’on met dans son assiette le serait tout autant. Des composés alimentaires précis ...
Catherine Lepage 01-02-2024
Nutrition

Recette pour cyclistes : Bol smoothie à l’ananas

Ce bol smoothie qui se prépare en un tour de main constitue un déjeuner coloré et nourrissant ! Il est riche en antioxydants, en fibres et en ...
Catherine Lepage 31-01-2024