Publicité
Guide d'achat

Casques et produits de bikepacking

05-05-2018

Casques

TrailXC | IXS

Confortable et fiable

IXS Trail XC

Le TrailXC est fabriqué par IXS, une compagnie suisse allemande qui a fait sa marque ces dix dernières années en développant une gamme de vêtements et d’accessoires de protection adaptés au vélo de montagne et à la moto. Ces spécialistes proposent un produit doté de la technologie in-mould, grâce à laquelle le revêtement intérieur de mousse de polystyrène cellulaire est directement moulé sur la coquille dure du casque.

Outre la qualité de fabrication, on note l’efficacité de ventilation des 19 ouvertures et des canaux intégrés, le tout positionné de façon à optimiser la circulation de l’air. En matière d’ajustement, le système ErgoFit UltraTM est précis autant à l’horizontale – au moyen de la molette – qu’à la verticale, trois niveaux de hauteur étant possibles, et les courroies sont d’utilisation aisée.

Détail intéressant, la doublure lavable s’enlève facilement, et la visière est montée souplement afin de minimiser les blessures en cas de chute.

Finalement, en raison de son confort et de sa fiabilité, il est recommandé autant pour les têtes masculines que féminines. Un des modèles porte les couleurs du légendaire freerider Hans Rey.
135$ | 270 g | ixs-sportsdivision.com
Fabienne Pouget
 

Ember Mips pour femmes | Giro

Comment se faire oublier

Giro Ember MIPS

Le Ember Mips s’inspire directement du Synthe, le casque haut de gamme de route de Giro, mais fait de plus appel à la protection supplémentaire que procure la technologie Mips, qui est à la veille de devenir la norme dans le domaine du casque de vélo. Le réglage de la tension et de la position verticale est assuré de façon simultanée et rapide par la roulette du système Roc Loc®5, située à l’arrière, qu’on peut manipuler d’une seule main. On note aussi que les branches de lunettes se glissent facilement sur les oreilles. La ventilation est à la hauteur, 26 tunnels laissant l’air s’engouffrer aisément.

Sa forme compacte et son design fluide, caractéristiques de Giro, s’adaptent bien à un modèle de casque à l’intention des femmes. La compagnie ne revendique pas de configuration spécifique aux casques féminins, elle se contente d’adopter des fonds gris, blancs ou noirs associés à des couleurs plus vives, ce qui en fait une collection résolument féminine sans tomber dans le rose bonbon ni omettre l’ouverture laissant le passage à une éventuelle queue de cheval.

Le Ember a été testé au cours de sorties de plusieurs heures, pendant lesquelles son confort n’a jamais fait défaut. Il a même su se faire oublier. Un bon choix pour un casque de qualité supérieure qui n’en coûte pas le prix.
240 $ | 288 g | giro.com
Fabienne Pouget
 

Zephyr Mips | Bell

Sous haute protection

Bell Zephyr

Dépassant les 300$, le nouveau Zephyr de Bell, équipé du système Mips, se classe dans le haut de la gamme. Ça se sent et ça se voit: si le style est assez classique en même temps que très moderne, la finition est quant à elle au top. Le but premier d’un casque étant la protection, le Zephyr ne se contente pas du système Mips: il utilise en outre deux densités de mousse de polystyrène, l’une à l’intérieur et l’autre sur la partie externe, histoire d’obtenir une meilleure absorption des chocs. À 280 g (pesé en taille M), son poids est un peu au-dessus de la moyenne dans cette gamme de prix. Sur la route, le poids du casque ne se fait toutefois pas sentir.

On a choisi de limiter le nombre d’ouvertures à 18, c’est-à-dire en deçà de ce qui se fait ailleurs, tout en les concevant plus grandes: cette solution en vaut d’autres, puisque la ventilation ne nous est apparue ni meilleure ni pire que celle d’autres modèles de la catégorie.

L’intégration du Mips étant laissé aux soins des manufacturiers, c’est dans ce domaine que le Zephyr incarne la plus belle réussite de Bell: la coquille flottante interne, accompagnée du système de serrage Float Fit Race™ développé spécialement pour le Mips, fait que l’ajustement sur la tête est absolument parfait. Aucun point de pression, et le casque tient solidement même sans qu’on attache les courroies.
320 $ | 280 g | bellhelmets.com
Luc Belley
 

Multi-directional impact protection system 
Le système de protection contre les impacts multidirectionnels permet de mieux dissiper les forces rotationnelles en cas de choc. C’est en fait une doublure intérieure bien visible fixée à l’intérieur du casque par des attaches en élastomère. Comme il n’y a pas de friction entre cette couche interne et le casque, le glissement dans toutes les directions s’opère facilement, protégeant du même coup l’encéphale.

 

Produits de bikepacking

Sac de selle

Seymour Oceanweave Wedge 2.8 H2O | Axiom Cycling Gear

Seamour Oceanweave Wedge
Responsable Ce Seymour est le genre de sac qu’on utilise dans le cas d’un périple de plusieurs jours comportant du transport de bagages. Le grand compartiment est suffisamment vaste pour contenir le nécessaire de réparation et l’imperméable de même que quelques barres et gels. Les poches de côté accueille – ront le porte-cartes et autres objets utiles, le filet recevra sans problème un bidon supplémentaire, et les logos brillent la nuit. La fixation, classique, se fait avec bandes velcro. Rien de bien original, me direz-vous… si ce n’est que le polyester employé vient tout droit des filets de pêche recyclés qui envahissent l’océan (10 % de la pollution flottante). Le polyester ainsi récupéré est déchiqueté puis tramé en tissu ayant les mêmes performances et qualités que des produits neufs. Dans sa collection Oceanweave, Axiom transforme ce tissu en sacs de selle mais aussi en sacoches et sacs de guidon.

Tant qu’à investir dans des accessoires vélo, autant aller vers des articles utilisant des matériaux recyclés, ce qui est plutôt rare dans le domaine…
60$ | 214 g | axiomgear.com
Jacques Sennéchael
 

Outpost | Blackburn

À fond dans l’aventure

Blackburn Outpost
S’il y a une compagnie qui s’est lancée à fond dans le vélocamping d’arrière-pays, c’est bien Blackburn. Outre les produits spécifiques, elle a ses porte-parole de la discipline sur les médias sociaux et elle a même élaboré une petite ligne du temps sur le sujet. On s’entend que quand il s’agit de bikepacking, l’ensemble bagagescycliste-vélo se doit d’être le plus étroit et le plus équilibré possible.
À propos des produits, justement. On a un sac de selle (capacité de 11 L) et un sac de guidon (capacité de 11,5 L) qui reprennent un même concept : un sac étanche se glisse dans le système de fixation au vélo. Le sac de guidon a la particularité de s’ouvrir des deux côtés. Le sac de tube horizontal et le sac de cadre s’installent quant à eux de manière traditionnelle, à l’aide de bandes velcro, et disposent de compartiments et d’une poche munis d’une fermeture éclair. Le premier a le mérite d’être facilement accessible, et ce, même en roulant ; le deuxième est proposé en deux tailles différentes (capacité maximale de 5,8 L et 6,95 L) en vue de s’adapter à différents cadres.

Le seul système de fixation qui s’ajoute sur le vélo est le Cargo Cage, qu’on a la possibilité de visser au niveau des portebidons ou, encore mieux, sur la fourche avant si elle dispose des brasures nécessaires. Des sangles viennent entourer soit un sac étanche, soit un bidon. Le système est pratique, car il est facile d’utilisation et n’encombre pas le vélo.

Le choix de couleur des sacs est fort restreint : en sus du noir, on envisagera le motif tenue de camouflage, qui passe inaperçu dans le bois.

Comme d’habitude chez Blackburn, on a droit à des produits fiables et bien conçus. L’ensemble offre une belle unité. En remplissant judicieusement les sacs, vous devriez avoir tout ce qu’il vous faut pour partir à l’aventure.

1• Sac de selle avec sac étanche: 120$ | 2•Sac de guidon avec sac étanche: 100$ | 3• Sac de tube horizontal: 55$ | 4•Grand sac de cadre: 100$ | 5• Sac de cadre moyen: 95$ | 6• Système de fixation Cargo Cage: 36$ | blackburndesign.com
Jacques Sennéchael
 

Publicité