Publicité
En test

Scott Foil 10 – La bombe

31-05-2019
Scott Sports 2019 bikes

Scott Sports 2019 ©kramon

La compagnie Scott, fondée par Ed Scott, a fêté ses 60 ans en 2018. Parmi les produits phares ayant marqué le domaine du vélo, pensons aux curieux et aérodynamiques prolongateurs de guidon que Greg LeMond a utilisés pour une première fois sur le Tour de France de 1989, au contre-la-montre et avec succès. L’entreprise se targue de faire évoluer le vélo en offrant des produits révolutionnaires. Le CR1, par exemple, a été pendant son règne le vélo de carbone le plus léger du marché. Le Foil, quant à lui, promet de fendre l’air grâce à de belles innovations aérodynamiques.

Publicité
Foil Scott Sports 2019 bikes

Quel look!

Entrons dans le merveilleux monde de la lignée Foil. Cette série se décline en quatre modèles disponibles au Canada en 2019 : Premium, RC, 10 et 20. Le cadre et la géométrie sont les mêmes sauf chez les trois premiers, pour lesquels on emploie de la fibre de carbone HMX plutôt que HMF, obtenant ainsi davantage de rigidité (20%, selon les données fournies). Nous avons pour notre part testé le Foil 10 2018 en version freins classiques. Notez qu’en 2019, tous les Foil adoptent les freins à disque, signe que la tendance est là pour rester!

Scott Foil aero bike

Aérodynamique et confortable

Le premier modèle de Foil fabriqué par Scott en 2010 était pourvu d’attributs aérodynamiques. Cette quête des watts avait exigé certains compromis, et c’est le confort qui avait grandement écopé. La seconde génération allie à la fois confort, technique et esthétique.

Dès le premier regard, on constate aisément les efforts mis de l’avant afin de peaufiner l’aérodynamisme: tube de direction effilé et aminci en son milieu, frein arrière dissimulé sous les bases, coins arrondis à la jonction du tube supérieur et du tube de selle. Le boîtier de pédalier est massif, et le design du tube diagonal qui vient s’unir aux bases est particulièrement réussi. La potence et le jeu de direction sont également pensés pour réduire l’impact du vent, leur forme en goutte d’eau permettant un meilleur écoulement d’air. Dans sa livrée 2018 blanc, noir et rouge, le vélo impressionne.

Scott Foil freins disque

Tous les modèles viennent avec des freins à disque.

En ce qui concerne l’équipement, le changement de vitesse est confié au très fiable Shimano Ultegra électronique, dont la batterie est habilement dissimulée dans la tige de selle. Soulignons au passage la fort efficace intégration du boîtier d’ajustement Di2 à même l’embout du guidon, si subtile qu’elle est ardue à repérer même pour un œil averti. L’ensemble selle/potence/cintre est signé par l’équipementier maison Syncros. Les roues d’alu RR2.0 sont dotées d’un léger profil aérodynamique, et les roulements provenant de DT Swiss garantissent durabilité et rendement. La version 2019 vient avec des Syncros Meritt 1.0 50 Disc.

La selle au design minimaliste est étroite et vous indiquera clairement si vous avez mis un cuissard approprié. L’ajustement s’effectue à l’aide d’un mécanisme de serrage à même le tube supérieur. Un petit couvercle recouvre ce dernier, histoire de ne pas nuire à l’aérodynamisme. Pensez d’ailleurs à vous munir d’une clé Torx si un ajustement est nécessaire sur la route, car plusieurs composantes la requièrent.

Transmission de puissance

Scott Sports 2019 bikes

Le transfert de puissance est efficace.

Dès le premier essai, le Foil est vif, le boîtier de pédalier massif retransmet la puissance par en avant, et les vertus aérodynamiques du vélo apparaissent immédiatement. Sur un même parcours, on est plus rapide de quelques secondes et on se sent plus frais malgré l’effort soutenu. Scott annonce que sur 40 km, le Foil retranche 27 s avec ce cadre, et ce n’est pas difficile de le croire. En montée, ce Scott est bon joueur et prévisible; l’ensemble pédalier encaisse docilement les accélérations et les reprises. Certes, il est capable de grimper, mais sa réelle force se révèle sur le plat. Sa direction est précise, sans anicroche, et le vélo s’inscrit bien en descente.

Il n’est pas facile de trouver un défaut à cette monture qui, somme toute, se révèle plus confortable que la plupart des vélos aérodynamiques que nous avons eu la chance de tester – après tout, il a gagné le Paris-Roubaix en 2016. Les haubans s’attachent plusieurs centimètres sous la jonction du tube supérieur; cela justifie probablement l’augmentation de la souplesse verticale et de la perception du confort ressenti.

Le Foil est plus rapide qu’un vélo traditionnel, plus feutré que la moyenne des vélos similaires testés, et ce, malgré une construction massive du boîtier de pédalier. En bref : il répond parfaitement au cahier de charges pour lequel il a été conçu.

Notre avis

On aime!

● Son efficacité à transmettre la puissance ● Son look

On aime moins

● Le confort de la selle ● Son prix, nettement à la hausse en 2019

Publicité