Publicité
Reportage

La courroie de transmission

25-07-2019
bike shop quebec

Photo: Gracieuseté de Bicycles Quilicot

On trouve plus de 300 détaillants de vélos au Québec. Qu’ils soient à Montréal, Québec ou Chibougamau, qu’ils soient jeunes ou plus âgés, les marchands de vélos sont partie prenante de la grande histoire du vélo. Véritable courroie de transmission de la passion du cyclisme, ils contribuent à nous faire pédaler sur les sentiers, sur les routes et dans nos villes. Sources d’information et de conseils avisés, ils nous aident à faire des choix éclairés, mais aussi soignent et ajustent nos montures fatiguées. N’oubliez pas, vous en avez toujours un à proximité de vos roues… Voici un bout de leur histoire.

Publicité

1913 – La Porte à bicyclette

Joe Laporte bicyclette

Joe Laporte – Première publicité de La Porte à bicyclette
Photo: gracieuseté Laporte

Saint-Jean-sur-Richelieu

La boutique A. Laporte Bicycle est devenue La Porte à bicyclette à la suite d’une erreur dans les Pages Jaunes. Les frères Armand et Joseph Laporte ont toujours vécu de la petite reine. Joe a même participé aux Olympiques à deux reprises. En 1973, Simon Roy prend les rênes et étend les heures d’ouverture de 8 h à 23 h ! D’abord située à Montréal, l’entreprise a ensuite déménagé ses pénates à Saint-Jean-sur-Richelieu.

1915 – Bicycles Quilicot

pub bicycles quilicot

Photo: gracieuseté Bicycles Quilicot

Montréal, Sainte-Thérèse, Laval et Mont-Tremblant

Louis Quilico a rapidement ajouté un « t » au nom de sa boutique et au sien, car à l’époque, un commerçant ne devait pas être identifié à la mafia italienne… Cela ne l’a pas empêché de s’investir dans la cause du cyclisme au Québec en développant des compétitions, dont la célèbre classique Québec-Montréal en 1931. Il a même contribué à la construction du premier vélodrome de Montréal, au parc Jarry. Avec ses cinq succursales (dont deux à Montréal, une étant spécialisée dans le vélo à assistance électrique), Quilicot est un des plus gros détaillants au Canada

1923 – ABC Cycles & Sports

ABC magasin st-laurent

ABC Cycles Sports
Photo: gracieuseté ABC cycles & sports

Montréal

Une histoire de famille. Trois générations se sont succédé à la tête du commerce de vélo. Tout juste débarqué de Naples, Cyro Sylvestre ne s’est pas contenté de donner un coup de main à son frère, il a aussi remporté les Championnats des cyclistes italiens de Montréal. Un de ses enfants, Joe, a pris le relais à la tête de la boutique dans les années 1960. C’est maintenant François, le fils de Joe, qui dirige le magasin.

1926 – A. Vincent

a vincent- magasin 1926

Photo: gracieuseté A. Vincent

Joliette

Angelbert Vincent se lance dans le domaine du vélo en 1926. Il achète six bicyclettes et acquiert pignon sur rue. La première année, il en vendra finalement 36! Afin de traverser plus facilement la période hivernale, il intègre quelques paires de patins dans sa boutique, puis une activité de serrurerie. Quelques générations plus tard, A. Vincent appartient toujours à la famille et offre plusieurs services relatifs au vélo, à la course à pied et au patin.

1928 – Primeau Vélo

primeau vélo

Primeau Vélo

Blainville, Brossard et Laval

Une autre histoire de famille qui se perpétue. Lucien Primeau ouvre la toute première boutique dans l’est de Montréal. Ses enfants André et Pierre suivent ses traces et inaugurent chacun leur magasin, l’un sur la Rive-Sud et l’autre à Laval. Plus tard, André et son fils Éric s’associent et continuent de vivre intensément leur passion du vélo. Le premier a traversé le Canada à vélo à 65 ans, et le second a pris part à son premier demi-Ironman en 2012. L’histoire se poursuit.

1946 – Demers Bicycle

annonce demers 1962

Publicité Demers 1962

Québec

Finalement, il n’y a plus de Demers dans la boutique Demers Bicycle depuis que Marcel Roy a racheté le fonds de commerce à la fin des années 1970. Aujourd’hui, ce sont ses enfants, Marc-Antoine et Claudia, qui continuent de mener la barque de l’entreprise. Il faut dire que c’est une affaire de passion: leur père a fait les Olympiques de Mexico en 1968, et l’engouement pour le sport est resté dans la famille. D’ailleurs, question de mieux vivre l’hiver, le ski de fond est venu s’ajouter aux activités du magasin.

Publicité