Publicité
Nutrition

Atypiques et innovants – Regard sur les aliments-suppléments

12-05-2020
eau de coco supplement

Photo: ethan-hoover unsplash

On ne sait plus trop comment les appeler: aliments magiques, suppléments, nutraceutiques (alimentsmédicaments)… Même s’ils se déclinent sous plusieurs noms, ils renvoient tous à l’idée que l’on se fait d’eux, soit des suppléments naturels qui agissent comme des médicaments en améliorant la performance et la récupération sportives.

Publicité

Bien des sportifs ne sont pas intéressés par des suppléments commerciaux dont la liste d’ingrédients est longue et imprononçable. Ils se tournent alors vers des options moins transformées, toujours en tentant de combiner produits naturels et performance sportive. Ces produits ont un effet positif sur la santé globale, mais de là à supposer qu’ils font grimper nos watts rapidement, qu’ils ralentissent l’apparition de la douleur ou aident à la contraction musculaire, il y a un pas à ne pas nécessairement franchir. Avant d’avaler n’importe quelle couleuvre, regardons plus en détail ce qu’en dit la science.

LA SPIRULINE – UNE ALGUE RICHE

spirulina

Photo: Unsplash/vita-marija-murenaite

Microscopique algue bleue, elle est riche en protéines complètes et en antioxydants de même qu’en vitamines et minéraux essentiels. Utilisée depuis longtemps comme un nutraceutique sous sa forme sèche, elle est aussi un supplément efficace dans la prévention de certains cancers et l’amélioration du statut nutritionnel puisqu’elle comble adéquatement nos besoins en vitamines et minéraux. En raison de sa composition en fer et en vitamine B12, certains y ont recours au même titre qu’à un supplément sportif, dans le but d’optimiser la consommation de l’oxygène via les muscles pendant l’effort. Pourtant prometteuses, les preuves restent insuffisantes quant à l’accroissement potentiel de la performance aérobique. Des études mesurent de légères améliorations à l’effort, d’autres remarquent des effets nuls. Les seuls résultats concluants ont été obtenus chez nos amis les rats.

L’EAU DE COCO – HYDRATATION MIRACLE?

L’hydratation est cruciale pour maintenir un effort constant et réduire la fatigue musculaire. On parle souvent d’ajout d’électrolytes, ces minéraux perdus dans la sueur, comme formule efficace pour une bonne récupération. Depuis peu, l’eau de coco gagne en popularité auprès des athlètes qui voient en ce produit une solution miracle à la déshydratation. Bien qu’elle contienne un peu de sodium et beaucoup de potassium comparativement à une autre boisson commerciale, aucune étude ne démontre son effet marqué sur la réhydratation lors d’efforts d’endurance. Si vous aimez son goût et que cela vous porte à boire plus fréquemment pendant l’effort, ne vous privez pas de remplir vos bidons; cependant, il faudra vous assurer d’avoir un apport en glucides constant dans le cas d’efforts d’une durée dépassant une heure, car elle est moins sucrée qu’une boisson pour sportifs standard. Côté désagréments, on rapporte des inconforts digestifs si bue en grande quantité.

LA POUDRE DE MACA – POUR L’IMMUNITÉ ET LES DOULEURS?

maca powder

Elle est extraite d’une plante d’origine péruvienne, est ensuite séchée et moulue en une poudre utilisable de la même façon que les flocons d’avoine. Prisée notamment pour ses bonnes qualités nutritionnelles, elle serait consommée dans le but de soulager de nombreux maux, tels les troubles liés à la reproduction. On va jusqu’à dire qu’elle renforce le système immunitaire en outre de calmer les douleurs articulaires. Ces quelques avantages sont également extrapolés pour être employés comme argument de vente plaidant la réduction de la fatigue musculaire chez l’athlète. Encore peu de recherches crédibles peuvent discuter sérieusement du sujet, mais selon une intervention auprès de 36 athlètes, une supplémentation de 20 jours consécutifs de poudre de maca augmenterait légèrement la capacité musculaire anaérobique (exercice en sprint), par comparaison à un supplément d’arginine (un acide aminé).

LA POUDRE DE GRILLON – UN CONDENSÉ DE PROTÉINES

Les protéines ont la cote depuis quelques années, et il semblerait que le marketing en nutrition sportive ait trouvé là sa vache à lait… Que ce soit justement grâce à des produits à base de produits laitiers, à des pilules enrichies ou à des barres énergétiques, plusieurs options pouvant combler nos besoins protéiques ornent les tablettes réelles ou virtuelles. En raison de la conscience environnementale accrue, les protéines propres, ou à base de farine de grillon, prennent d’assaut le marché (584 produits vendus via Amazon!). Le défi du sportif demeure de bien les distribuer dans sa journée et après ses entraînements, par souci de mieux récupérer. Idéale après l’effort, la poudre s’ajoute facilement à des préparations de collations solides ou liquides, question de lui donner le goût désiré. Trente millilitres de poudre procurent près de 10 g de protéines essentielles. Les résultats sont encourageants pour le sort de notre planète, puisque le choix de protéines de grillon est également efficace en ce qui concerne la performance, la force musculaire et la puissance déployée à l’effort.

LA BETTERAVE ET L’OXYGÉNATION

beets super aliment

Photo: Unsplash/nick-collins

Riches en nitrites, la betterave, la roquette, les épinards et le navet, consommés sous forme de concentrés, se transforment par l’action des bactéries buccales en nitrates qui favorisent légèrement l’utilisation de l’oxygène à l’effort. À noter que ces effets sont surtout apparents lors d’efforts anaérobies de courte durée (moins de 30 minutes). Ces adaptations métaboliques permettraient à l’athlète récréatif d’économiser l’oxygène en réalisant la même contraction musculaire. Petit bémol: il existe beaucoup de variations interindividuelles relativement à la réponse vis-à-vis d’une supplémentation en concentré de nitrites, et en ce qui concerne les athlètes d’endurance de longue haleine, les effets sur la performance ne sont pas très significatifs.

EN RÉSUMÉ

Certains suppléments naturels proposent des substitutions intéressantes à leurs comparables commerciaux, mais aucun n’accomplira de miracle d’un point de vue sportif. Gardons plutôt à l’esprit qu’ils ne remplaceront jamais une alimentation équilibrée et variée, qui est aussi synonyme de santé et de meilleur bien-être.

Publicité