Publicité
Reportage

Le cyclodéménageur

29-06-2018

De la mi-avril à la fin de novembre, les employés de Déménagement Myette enfourchent leur vélo de mon – tagne à freins à disque hydrauliques afin d’effectuer pas moins de 750 déménagements. «Gros, petits, longs ou courts : on ne recule devant rien !» assure Julien Myette. À la fin de juin, en pleine saison du déménagement, les quatre à six équipes de deux cy – clodéménageurs peinent à suffire à la demande.

Le patron de la petite entreprise met à la disposition de ses employés des montures chaussées de pneus lisses de 26 pouces – «pas plus, sinon ça tire trop !» – et munies des plus petits ratios possibles. En outre, de solides remorques en aluminium de marque Bikes at Work, d’une charge maximale de 275 kilos (600 livres) équivalant à 3 ou 4 mètres cubes, assurent l’opti – misation de chaque aller-retour entre l’ancien et le nouveau domicile de leurs commettants.

Avis aux gens de Québec: Déménagement Myette n’exclut pas de, «un jour», effectuer un déménagement entre la capitale et la métropole. «Ce serait un beau défi à relever ! Sur le plat, ce n’est pas si pire, une fois lancé. Le problème, c’est lorsqu’on frappe des côtes…» souligne Julien Myette.
demenagementmyette.ca
 

En chiffres

70 $/h
Le tarif ordinaire pour deux déménageurs à vélo, excluant le temps de déplacement
**************
2
Le nombre de voyages nécessaires pour déménager, au moyen de deux ou trois remorques, tous les meubles et toutes les boîtes d’un petit logement
**************
2008
L’année de fondation de Déménagement Myette

 

Publicité