Publicité
Destinations, Québec

Fatbike + refuge : 5 idées de bikepacking en hiver au Québec

13-01-2023

Sentiers de l’inconnu © Daniel Thibault

Vous aimez l’aventure, paqueter vos affaires pour la fin de semaine et dormir en refuge ou en chalet ? Pourquoi ne pas tenter l’expérience du bikepacking en fatbike cet hiver ! Nous vous avons déniché cinq destinations aux quatre coins du Québec qui offrent des hébergements rustiques à proximité des sentiers de fatbike. L’occasion de planifier une belle fin de semaine d’aventure hivernale. Prêt ? Paqueté ? Pédalez !

N.B. : Tous les refuges et hébergements mentionnés ici sont payants et doivent être réservés à l’avance.

Sentiers de l’inconnu © Daniel Thibault

1. Les sentiers de l’inconnu (Chaudière-Appalaches)

Cette destination aussi méconnue que son nom l’indique, et dont nous vous avons déjà parlé dans notre article sur les destinations fatbike à découvrir au Québec, mérite d’y passer une fin de semaine cet hiver. Situé dans la municipalité de Notre-Dame-Du-Rosaire à seulement quelques kilomètres de Montmagny, le centre de plein air Les Sentiers de l’inconnu offre une vingtaine de kilomètres de sentiers à travers un secteur paisible et plaisant du parc régional des Appalaches. Un refuge rustique, le Geai gris, est disponible à 3,2 km en fatbike de l’accueil et permet de réaliser un bel itinéraire sur deux jours en y allant mollo et en prévoyant de randonner à pied ou en raquette aux alentours.

www.sentiersdelinconnu.com

Sentiers de l’inconnu © Daniel Thibault


Refuge Le Branchu © Tourisme Lanaudière – Justine Laurier

2. Club Plein air Saint-Donat (Lanaudière)

En voici une belle destination hivernale à quelques heures de route de Montréal. Si vous êtes déjà un peu familier avec les réseaux de sentiers du Club Plein air Saint-Donat, vous connaissez peut-être la montagne Noire, le Cap de la Fée ou encore le mont Ouareau. Pour un beau 24 heures de fatbike, on vous propose ici de partir du chemin Régimbald (où se trouve le stationnement d’hiver) et d’emprunter le sentier des randonneurs (généralement tapés par les skieurs de fond et les raquettistes – non damés mécaniquement). À l’intersection, tournez à droite en direction de l’adorable refuge Le Branchu qui vous attend pour la nuit. Le retour se fera par le même sentier mais en sens inverse le lendemain. Un beau secteur boisé et assez isolé qu’il est agréable de sillonner en fatbike. Un bel aller-retour de près de 10 km.

clubpleinairsaint-donat.org/refuges/le-branchu


Réserve faunique Papineau Labelle © Alexandre Provost

3. Réserve faunique Papineau-Labelle (Outaouais)

Située entre Montréal et Ottawa, la réserve faunique Papineau-Labelle est un incroyable terrain de jeu pour les amateurs de bikepacking hivernal. Le territoire est tapissé de sentiers enneigés, en partie tapés par les motoneiges de la Sépaq. De plus, plusieurs des 38 chalets de la réserve sont disponibles à la location en hiver. Il est donc possible de rallier un chalet à un autre sur un itinéraire assez flexible et de la longueur et difficulté que vous souhaitez. La destination est cependant encore sous le radar en hiver et il vaut mieux se renseigner auprès de l’équipe de la Sépaq pour connaître les conditions et les modalités de séjour hivernal. Pour le récit d’une expé hivernale de 60 km par -23 degrés dans la réserve, lisez le texte de Karine Corbeil et Alexandre Provost sur le blogue de Panorama Cycles.

sepaq.com/rf/pal/


 

© Vallée-Bras-du-Nord

4. Vallée-Bras-du-Nord (Région de Québec)

Si vous aimez la Vallée-Bras-du-Nord en été, vous allez l’adorer en hiver ! Parée de son beau manteau blanc, elle offre plusieurs très beaux circuits en fatbike le long de la rivière Sainte-Anne sur les sentiers Boulevard à Gérard et Tartosuc de niveau faciles, ainsi que sur la Grande Évasion et la Beurre d’érable de niveau intermédiaire. Il est aussi possible d’aller admirer la superbe chute Delaney toute glacée par son sentier éponyme. De belles heures de plaisir en perspective qui peuvent facilement vous occuper deux jours complets avec nuit dans l’un des hébergements sur place : refuges, yourtes ou encore chalets tout confort à proximité des sentiers.

www.valleebrasdunord.com


 

© Parc régional de la Montagne du Diable

5. Parc régional de la Montagne du Diable (Laurentides)

Le parc régional de la Montagne du Diable, situé dans les Hautes-Laurentides, grouille d’activités hivernales mais, on vous l’accorde, ce n’est pas la porte d’à côté. C’est pourquoi il peut être intéressant d’envisager une fin de semaine entière sur place, avec nuit en hébergement par exemple. L’idée peut être, par exemple, de louer l’un des 8 chalets-nature du Village des bâtisseurs, à l’entrée du parc, et d’explorer en fatbike le sentier qui fait le tour du lac de la montagne (3,5 km). À mi-chemin, pourquoi ne pas bifurquer sur le sentier qui mène au Petit Refuge, un abri de jour qui vous permettra de faire une pause pique-nique ou collation avant de revenir à votre chalet. À faire sur place également : raquette, ski de fond, ski nordique et ski hok.

https://www.parcmontagnedudiable.com/fatbike/

Publicité

Autres suggestions

Présenté par Tourisme Montérégie
Destinations

Trois découvertes à faire sur la Route verte en Montérégie

Saviez-vous que la Route verte est le plus grand itinéraire cyclable en Amérique du Nord ? D’une distance de 5 300 km, elle sillonne le Québec d’est
Vélo Mag 18-06-2024
Présenté par Tourisme Centre-du-Québec
Destinations

Centre-du-Québec : Bien placé pour vous étonner

Vous roulez un peu, beaucoup ou même passionnément et vous cherchez une destination qui sort de l’ordinaire pour vos prochaines sorties à vélo ? Pens
Vélo Mag 12-06-2024
Présenté par la Vallée de Coaticook
Destinations

Choisissez votre saveur vélo dans la Vallée de Coaticook

Le vélo dans la vallée de Coaticook, c’est comme la crème glacée, il y en a pour tous les goûts. Vous êtes plutôt vélo de montagne avec pépites
Vélo Mag 05-06-2024