Publicité

Reportage

Nickolas Zukowsky – Force tranquille

Début septembre. Il y a foule chez Vélo Cartel, commerce de Québec qui tient à la fois lieu de café cycliste, de boutique et de centre d’entraînement, et dont le coureur Bruno Langlois est le copropriétaire. Celui-ci reçoit les journalistes chez lui à l’occasion des Grands Prix Cyclistes de Québec et Montréal (GPCQM). Au milieu de cette agitation, Nickolas Zukowski paraît presque immobile. Et décidément silencieux.
Le blogue de David Desjardins

Changer d’horizon

Pendant plusieurs saisons, j’ai vécu mon existence cycliste dans un tunnel. Une sorte de délire monomaniaque, amplement alimenté par le grisant amalgame de la passion, du risque et du talent.
Actualités

Tour de France 2020 – 5 observations sur le parcours

La route du Tour de France 2020 a été annoncée cette semaine et c’est TRÈS montagneux! Avec beaucoup d’étapes vallonnées et plus d’arrivées au sommet que jamais, si on avait voulu créer une Grande Boucle pour favoriser Pinot, on n’aurait pas fait mieux.
Publicité
Entraînement

6 façons de garder la forme cet automne

Le temps automnal a fait son arrivée partout au Québec et la motivation à rouler semble suivre le mercure… elle baisse constamment! C’est donc le moment parfait pour changer un peu la routine et découvrir de nouvelles façons de rester actif. Voici 6 suggestions pour vous aider à garder la forme et à repousser les séances sur Zwift.
En test

3T Exploro – Le gravel bike parfait pour roadies en manque d’aventure

Depuis son lancement en 2017, nous avions remarqué le 3T Exploro. Avec son look de vélo de route aérodynamique et ses gros pneus, nous avions déjà l’eau à la bouche avant même de nous être posés les derrières dessus!
Québec

Rouler au coeur de l’Abitibi-Témiscamingue

Beaucoup de montagne, un peu de fat et de route, du plaisir assuré dans le circuit de pumptrack du Vélo-Parc Richelieu et un début d’engouement pour le gravel: Val-d’Or se montre courtoise envers les cyclistes locaux comme ceux de passage en Abitibi-Témiscamingue.
Publicité
Actualités

La Grand-Messe du Tour de France

Pour une fois, les caméras ne se tournent pas vers les coureurs/acteurs du Tour de France. Elles s’attachent plutôt aux spectateurs. Des Ardennes en passant par le col d’Izoard et bien d’autres endroits, une ruée de camping-car se font la course pour avoir le meilleur emplacement sur le bord des départementales et des lacets des cols. Les transats sont de sortie, place à La Grande-Messe.
Le blogue de David Desjardins

L’intime est universel

Seconde partie de deux sur le vélo et la vie, le plaisir parfois soluble dans la performance et les excès de la vertu qui mènent aux troubles de santé ...
Le blogue de David Desjardins

Rouler n’est pas un jeu

Je n’ai jamais vraiment aimé jouer. Enfant, j’aimais construire, mettre en scène. Je planifiais des attaques contre l’ennemi (des voisins que je ...
Publicité
Le blogue de David Desjardins

Tour magique

Juste en regardant le parcours, on savait que ce Tour ne serait pas comme les autres. Avec l’absence de grosses pointures attendues et la performance surprenante des Français, on assiste à la plus belle course qu’on pouvait espérer. Un Tour comme dans le temps. C’est-à-direavant que le talent acheté avec l’argent ne l’étouffe.
En test

Vélos de route – Les choix de Vélo Mag

La rédaction a sélectionné les vélos qui lui semblaient les plus idoines à votre pratique.
Hors-Québec

Destination l’Alpe d’Huez

Nous voici au pied du plus célèbre col des Alpes françaises, figure emblématique du Tour de France. Le peloton est passé ici pas moins de 30 fois, depuis Fausto Coppi en 1952, et la légende dit que le coureur en jaune le soir de l’étape de l’Alpe sera vainqueur à Paris. À vrai dire, c’est arrivé 21 fois.
Gilles Morneau 09-07-2019